mercredi 18 mai 2022
AccueilPolitiqueLe prince Albert remanie et féminise son cabinet

Le prince Albert remanie et féminise son cabinet

Publié le

Comme c’était attendu, le prince Albert II a totalement remanié son cabinet. Pour épauler Laurent Anselmi nommé chef de cabinet récemment, Sophie Vatrican, Isabelle Costa, Julie Donati et Guillaume Pastor ont été choisis. Emmanuel Falco devient premier conseiller privé du prince.

C’est le 17 janvier 2022 qu’ils entreront officiellement en fonction, chacun à sa place. Laurent Anselmi, endossera le costume de chef de cabinet, Sophie Vatrican et Isabelle Costa celui de conseillères, Guillaume Pastor, sera chargé de mission, et Julie Donati, rédactrice. Enfin, Emmanuel Falco a été nommé premier conseiller privé auprès du prince Albert. « Je remercie MM. Georges Lisimachio et Richard Milanesio qui ont tous les deux fait valoir leur droit à la retraite, M. David Tomatis et Mme Anne-Marie Boisbouvier pour le professionnalisme, dont ils ont fait preuve tout au long de leur mandat, et leur adresse mes meilleurs voeux de succès pour l’avenir », a indiqué le prince Albert dans un communiqué de presse publié le 16 décembre 2021. Dans la foulée, le prince a décidé de nommer Anne-Marie Boisbouvier ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, déléguée permanente auprès de l’Unesco. Elle remplace Yvette Lambin-Berti, qui sera « appelée prochainement à d’autres fonctions ». Quant à David Tomatis, il devient conseiller privé auprès d’Albert II.

Comme il l’avait annoncé, le prince a donc à la fois rajeuni et féminisé son cabinet. L’objectif étant de se donner les moyens d’assumer une politique ambitieuse pour les années à venir

« Impulsion »

Comme il l’avait annoncé, le prince a donc à la fois rajeuni et féminisé son cabinet. L’objectif étant de se donner les moyens d’assumer une politique ambitieuse pour les années à venir. « La nomination de M. Laurent Anselmi intervient dans une période où il faut désormais donner une autre impulsion à la principauté pour les années à venir », a précisé le prince Albert II dans un communiqué daté du 10 décembre 2021. Évoquant sa volonté de développer une série de « grands axes stratégiques », le prince Albert a précisé dans le détail ce qu’ils seront : « Le développement de notre attractivité économique, médicale, et culturelle, l’accélération des transitions écologique et numérique, le renforcement de notre sécurité, ainsi que l’amélioration de notre qualité de vie, sans oublier le contrôle des dépenses publiques, et le développement de nouvelles recettes de l’État. C’est dans cette perspective que je souhaite annoncer très prochainement la nouvelle composition de l’équipe gouvernementale et d’un cabinet renouvelé ». Une certitude : ce jeu de chaises musicales va nécessairement se poursuivre. En effet, Laurent Anselmi laisse vacant le poste de conseiller-ministre pour les relations extérieures et de la coopération. Il faudra donc lui trouver un successeur. En parallèle, d’autres changements pourraient intervenir au sein du gouvernement monégasque. On devrait en savoir plus dans les jours, ou dans les semaines qui viennent.

« La nomination de M. Laurent Anselmi intervient dans une période où il faut désormais donner une autre impulsion à la principauté pour les années à venir », a précisé le prince Albert II

Ils arrivent : Les cinq nouveaux visages du cabinet princier

Laurent Anselmi nomination cabinet du prince Albert monaco
Laurent Anselmi © Photo Michael Alesi / Direction de la Communication

Laurent Anselmi

Après des études supérieures de droit en France et en Italie, il a occupé plusieurs postes à la direction du contentieux et des études législatives. Il a été successivement secrétaire du département des travaux publics et des affaires sociales, secrétaire en chef du Conseil national, secrétaire général de la direction des services judiciaires, et directeur à la direction des affaires juridiques auprès du ministre d’État. De 2005 à 2008, il a occupé la fonction de conseiller au sein du cabinet du prince Albert II. En 2008, il a été nommé délégué aux affaires juridiques auprès du gouvernement, avant de devenir directeur des services judiciaires en 2017. En octobre 2019, il a été nommé conseiller-ministre pour les relations extérieures et la coopération.

Sophie Vatrican nomination cabinet du prince Albert monaco
Sophie Vatrican © Photo Charly Gallo / Direction de la Communication

Sophie Vatrican

Après une formation supérieure en économie (maîtrise des sciences de gestion et DESS d’économie et gestion publique décroché à Paris IX Dauphine), elle a débuté sa carrière en 1989 comme consultante chez M.P. Conseil. Puis, en 1995, elle réalise des missions de conseil secteur public à Monaco. Ensuite, elle enchaîne, et devient assistante de direction au centre hospitalier princesse Grace (CHPG), en charge de la responsabilité des travaux puis des affaires financières, et directeur adjoint à la direction du budget et du trésor de la principauté de 2005 à 2015. Elle a été directeur du budget et du trésor de 2015 à aujourd’hui.

Isabelle Costa nomination cabinet du prince Albert monaco
Isabelle Costa © Photo Michael Alesi / Direction de la Communication

Isabelle Costa

Cette ancienne élève de l’Ena, promotion Willy Brandt, a obtenu un diplôme d’études européennes approfondies à l’Europacollege de Bruges, et un master en relations européennes et internationales. Sa carrière débute en 2003, au poste de deuxième secrétaire à l’ambassade de Monaco pour le Benelux et la mission de Monaco auprès de l’Union européenne (UE). Ensuite, elle devient secrétaire du département des relations extérieures au ministère d’État, puis responsable de la direction des affaires internationales au département des relations extérieures, et inspecteur à l’inspection générale de l’administration. Depuis 2016, elle était secrétaire générale adjointe du gouvernement, en charge de la cellule Europe.

Guillaume Pastor nomination cabinet du prince Albert monaco
Guillaume Pastor © Photo Stephane Danna / Direction de la Communication

Guillaume Pastor

Il a mené des études supérieures en France et au Canada, où il a enchaîné les diplômes : master en management public à l’Institut des administrations et des entreprises (IAE) de Nice, master de science à la Skema Business School à Sophia Antipolis, et Bachelor en commerce international à l’université de Concordia. Son parcours professionnel l’a conduit à exercer des responsabilités chez DPM Motors, Monaco Télécom, la Société Générale Private Banking Monaco, la SBM Offshore, et l’administration des domaines. Guillaume Pastor travaille pour le gouvernement monégasque depuis 2015. Il a notamment endossé les fonctions d’administrateur (2016-2017), puis de chef de section au secrétariat général du gouvernement, de 2019 à aujourd’hui.

Julie Donati nomination cabinet du prince Albert monaco
Julie Donati © Photo Michael Alesi / Direction de la Communication

Julie Donati

Cette diplômée de l’université de Bocconi, une école de Milan spécialisée dans les sciences économiques, la finance, les sciences politiques, le management, l’administration publique et le droit, a obtenu en Italie un master « economics and management of international organisations ». À Sciences Po Paris, elle a décroché un master « economics and business ». Julie Donati a débuté sa carrière professionnelle dans le secteur des banques privées. Ensuite, elle a travaillé auprès de la direction de la coopération internationale, puis à la chambre de commerce de Milan, à la mission permanente de Monaco à l’ONU, et enfin, à l’ambassade de Monaco à Rome, où elle était secrétaire suppléante des relations extérieures au département des relations extérieures du gouvernement monégasque.

Emmanuel Falco nommé premier conseiller privé du prince Albert

Sur les bancs de l’université, Emmanuel Falco a obtenu une licence en droit international, une maîtrise en droit public, et enfin un master en communication et en sciences politiques à la Sorbonne. Il a débuté sa carrière professionnelle comme manager chez Arthur Andersen, une entreprise créée en 1913 à Chicago, spécialisée dans l’audit, les services fiscaux et juridiques, la finance d’entreprise et le conseil, qui a cessé ses activités en août 2002. Emmanuel Falco a été nommé conseiller privé du prince Albert en 2013. « Engagé dans la vie monégasque, il assure depuis de nombreuses années le secrétariat général du Conseil stratégique pour l’attractivité (CSA), qui contribue à la réflexion sur les questions liées au développement économique et à la prospective de la principauté. Il est également secrétaire général du Centre d’Études Prospectives pour Monaco (CEPROM) », précise un communiqué du palais princier.

ils s’en vont

Publié le

Monaco Hebdo