jeudi 19 mai 2022
AccueilDossierÉlection présidentielle 2022 : Qui sont les 12 candidats ?

Élection présidentielle 2022 : Qui sont les 12 candidats ?

Publié le

Quatre femmes et huit hommes participent au premier tour de l’élection présidentielle française, organisé dimanche 10 avril 2022. Monaco Hebdo vous les présente.

Français installés à Monaco : où voter ?

Les 5 231 ressortissants français en âge de voter, et inscrits au registre consulaire de Monaco, auront à leur disposition trois bureaux de vote. Ils seront installés au cœur de l’école Saint-Charles, située au 11, avenue Saint-Laurent. Pour voter, il convient de se présenter avec une pièce d’identité en cours de validité, et d’être inscrit sur la liste électorale consulaire. Le vote sera possible le 10 avril 2022 jusqu’à 19 heures.

Nathalie Arthaud © Photo Victoria Viennet

Nathalie Arthaud

Agrégée d’économie et de gestion, et enseignante dans un lycée d’Aubervilliers (Seine Saint-Denis), Nathalie Arthaud, 52 ans, se présente pour la troisième fois à l’élection présidentielle. Elle est porte-parole de Lutte Ouvrière depuis 2009, un parti trotsyste qui revendique 8 000 adhérents.

Nicolas Dupont-Aignan © Photo DR

Nicolas Dupont-Aignan

Diplômé de Sciences-Po, puis de l’Ena, Nicolas Dupont-Aignan (Debout La France) se présente également pour la troisième fois. Ancien maire de Yerres (Essonne), il se présente comme un « gaulliste social ». Il a placé la lutte contre l’insécurité et celle pour la souveraineté au cœur de son projet.

Anne Hidalgo © Photo DR

Anne Hidalgo

Maire de Paris depuis 2014, Anne Hidalgo porte pour cette élection présidentielle les couleurs du Parti socialiste. Elle prône une France « réconciliée […], qui retrouve sa sérénité, son unité autour des valeurs de la République ». Mal en point dans les sondages, elle pourrait terminer sous la barre des 5 %.

Yannick Jadot © Photo DR

Yannick Jadot

Député européen depuis 2009, Yannick Jadot se présente pour la première fois à la présidentielle — il s’était désisté au profit du candidat socialiste Benoît Hamon, en 2017. Il a surtout évolué dans le monde associatif (Solagral et Greenpeace France notamment), et veut défendre une écologie « de combat » et « de solutions ».

Jean Lassalle © Photo DR

Jean Lassalle

Élu depuis 1977 (maire puis député), Jean Lassalle se présente pour la deuxième fois après 2017. Fils de berger dans les Pyrénées et président de Résistons !, le parti qu’il a créé en 2016, il se présente comme le porte-parole de la ruralité. Pour cela, il entend défendre les commerces de proximité et les producteurs locaux.

Marine Le Pen © Photo DR

Marine Le Pen

Officiellement candidate depuis janvier 2020, soit plus de deux ans avant le premier tour, Marine Le Pen (Rassemblement National) se présente pour la troisième fois. Finaliste en 2017, elle propose de « restaurer l’État dans ses fonctions régaliennes » pour rétablir « la Nation dans sa souveraineté et ses libertés ».

Emmanuel Macron © Photo DR

Emmanuel Macron

Le président de la République aura mis du temps avant de se déclarer candidat. Il n’empêche : à 44 ans, il se présente pour la deuxième fois, avec un projet baptisé « Avec vous ». Santé, école, grand âge et écologie figurent parmi les principaux thèmes d’une campagne relativement courte pour lui — une quarantaine de jours.

Jean-Luc Mélenchon © Photo DR

Jean-Luc Mélenchon

À 70 ans, le représentant de la France Insoumise se présente pour la troisième fois. Il est actuellement député, élu des Bouches-du-Rhône, après avoir été notamment député européen, ministre et sénateur. Son programme, « L’Avenir en commun », intègre le rétablissement de l’ISF, un SMIC à 1 400 euros nets, et le passage à une sixième République.

Valérie Pécresse © Photo Aymeric Guillonneau

Valérie Pécresse

À 54 ans, Valérie Pécresse est candidate à l’élection présidentielle pour la première fois. Elle porte les couleurs du parti de droite Les Républicains, en ayant remporté la primaire face à Éric Ciotti. Représentante d’une idéologie libérale, elle préside actuellement la région Île-de-France.

Philippe Poutou © Photo DR

Philippe Poutou

En difficultés pour obtenir les 500 parrainages nécessaires, le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) et Philippe Poutou seront bien présents pour cette élection présidentielle. Il s’agit de la troisième candidature de Philippe Poutou. Ancien ouvrier dans l’automobile, syndicaliste, il compte sur son franc-parler pour attirer l’attention sur son projet également trotskyste.

Fabien Roussel © Photo DR

Fabien Roussel

Député depuis 2017, Fabien Roussel (52 ans) est candidat pour la première fois. C’est la première fois depuis 2007 que le Parti communiste (PC) présente un candidat pour ce suffrage. Son programme promet des « Jours heureux », avec notamment une revalorisation des salaires et une lutte plus efficace contre la fraude fiscale.

Éric Zemmour © Photo Fabrice Perou

Éric Zemmour

Journaliste et éditorialiste de profession, Éric Zemmour (63 ans) se présente sous les couleurs de son parti Reconquête !, « pour que la France reste la France » — l’un de ses slogans. Un temps bien placé dans les sondages, il s’affiche en net recul depuis quelques semaines.

À Monaco, plus de 59,46 % des suffrages pour Macron en 2017

• Au premier tour, les candidats ont obtenu les scores suivants : François Fillon, 44,20 % ; Marine Le Pen, 23,42 % ; Emmanuel Macron, 18,05 % ; Jean-Luc Mélenchon, 6,70 % ; Nicolas Dupont-Aignan, 2,92 % ; Benoît Hamon, 2,68 % ; François Asselineau, 0,83 % ; Jean Lassalle, 0,51 % ; Jacques Cheminade, 0,28 % ; Nathalie Arthaud, 0,20 % ; Philippe Poutou, 0,20 %.

• Au deuxième tour, Emmanuel Macron a devancé Marine Le Pen, avec 59,46 % des voix, contre 40,54 % pour son adversaire.

Pour lire la suite de notre dossier consacré au premier tour de l’élection présidentielle 2022, cliquez ici.

Publié le

Monaco Hebdo