mercredi 18 mai 2022
AccueilActualitésSociétéLa “Dame rouge”fête ses 65 ans

La “Dame rouge”
fête ses 65 ans

Publié le

Créée en mars 1948, la Croix-Rouge monégasque (CRM) a fêté cette année ses 65 ans. Secrétaire général depuis 1987, Philippe Narmino dresse un bilan des aides allouées au niveau local et international.

Monaco Hebdo : Comment l’action de la CRM s’inscrit-elle au niveau local ?
Philippe Narmino : La Croix-Rouge monégasque fournit une aide matérielle et financière aux Monégasques, aux résidents mais aussi aux habitants des communes limitrophes ayant un lien avec la principauté, qui sont dans le besoin. La section sociale dispose d’un budget annuel de 600 000 euros. Les aides sont très variées. Il peut s’agir de bons alimentaires, de paiement de frais médicaux, de frais de cantine, d’aides au loyer ou encore de bourses d’études. En 2012, 90 personnes de nationalité monégasque, 194 résidents et 290 habitants de communes limitrophes en ont bénéficié. Au niveau local, le vestiaire de la Croix-Rouge, géré par une partie de nos 500 bénévoles, permet également d’habiller des familles et des enfants dans le besoin. En 2012, 1 312 vêtements ont été distribués à des adultes. 783 à des enfants.

M.H. : Et au niveau international ?
P.N. : Nous disposons également d’un budget annuel de 600 000 euros. Les aides financières sont dispersées en fonction des appels d’urgence que nous recevons, pour la plupart liés à des catastrophes humanitaires. 2012 a d’ailleurs été une année particulièrement horrible. Nous avons été très sollicités, notamment sur le continent africain. En moyenne, nous recevons entre une douzaine et une quarantaine d’appels d’urgence par an. Nous mettons un point d’honneur à répondre à tous ces appels sans distinction. Quels que soient les pays ou les causes.

M.H. : D’où proviennent les fonds ?
P.N. : Essentiellement du gala de la Croix-Rouge monégasque qui nous permet de récolter 400 000 euros en moyenne chaque année. Nous avons aussi la chance de recevoir des legs et des dons de fondations ou de particuliers. Tout cet argent récolté est entièrement reversé aux aides locales et internationales. Il est important de préciser que la maison qui abrite la Croix-rouge monégasque a été mise à disposition par les Domaines, moyennant un euro symbolique par an de loyer. Les salariés de l’institution sont payés à l’aide de subventions gouvernementales.

Publié le

Monaco Hebdo