mercredi 18 mai 2022
AccueilActualitésJudiciaireDélinquanceDes chiffres « réconfortants »

Délinquance
Des chiffres « réconfortants »

Publié le

Le directeur de la sûreté publique de Monaco, Régis Asso, a présenté devant le prince Albert les chiffres de la délinquance en Principauté pour 2014. Des chiffres réconfortants, résultats d’efforts constants selon le directeur.

 

Au lendemain des attaques qui ont frappé la France voisine, la direction de la sûreté publique avait convié de nombreuses personnes à sa traditionnelle cérémonie des vœux. Aux côtés du prince Albert II, le directeur Régis Asso a relaté en détail les chiffres de la délinquance et les objectifs pour 2015. « Les chiffres sont réconfortants. Mais il nous faut rester mesurés. Comme l’an passé, on assiste à une nouvelle baisse, avec une diminution de 6,2 % de la délinquance générale. » 1 342 faits ont été constatés en 2014, contre 1 431 en 2013. La délinquance sur la voie publique baisse de 4,5 %, passant de 308 à 294 faits constatés. « Il s’agit du résultat de tous les efforts consentis », insiste le directeur.

 

Garde à vue

A noter aussi une baisse de 38 % des cambriolages et de 33 % des vols à la roulotte. Par contre, les vols de deux-roues ont progressé en 2014, avec 44 signalements contre 26 l’année passée. « Cette baisse de la délinquance doit être mise en parallèle de l‘augmentation du travail des services. » En effet, on note une augmentation de 6,8 % des personnes placées en garde à vue. Le nombre de personnes déférées progresse de 22,7 %, passant de 176 à 216, et le nombre de personnes mises en cause évolue de 7,3 %, passant de 984 à 1 056.

 

Dissuasif

Plus de 600 caméras de vidéo-protection quadrillent désormais la Principauté. D’autres installations sont programmées. Objectif : être dissuasif. « Cela permet une exploitation permanente pour orienter les patrouilles, trouver des preuves et permettre des identifications », signale Régis Asso.

 

« Exigence »

199 accidents corporels ont été comptabilisés en 2014, contre 179 en 2013. « Il y a une légère augmentation. Mais nous sommes tout de même sur le deuxième meilleur bilan depuis 2006. De plus, aucun accident mortel n’a eu lieu en Principauté depuis 2012. » Si cette statistique touche particulièrement le prince Albert II, celui-ci a salué une année 2014 positive : « Nous devons maintenir ce niveau d’exigence dans le souci de résultats élevés. Les services de l’Etat ne sont rien sans les hommes qui les composent. »

 

Prostitution

Régis Asso est revenu sur les principales affaires élucidées. Il n’a bien sûr pas oublié de parler du double assassinat d’Hélène Pastor et de Mohamed Darwich commis en mai dernier à Nice. « Nos services sont toujours mobilisés. Nos recherches ont contribué à l’orientation familiale dans cette affaire. » Il a aussi évoqué la résolution d’une affaire de trafic de cocaïne où cinq personnes ont été confondues. Enfin, il a indiqué que les services monégasques avaient pu neutraliser un réseau de prostitution international. Côté enquête financière, huit victimes d’escroqueries aux faux ordres de virement bancaire ont été dénombrées cette année, « mais près de 20 banques ou entreprises ont pu être prévenues, en temps réel, avant que ne soient effectués de faux ordres de virement à l’initiative d’escrocs particulièrement chevronnés. »

 

Attentats

Pour les actions en 2015, le directeur a indiqué le renforcement de la coopération internationale, des moyens matériels renforcés et une amélioration de l’accueil du public et en particulier celui des résidents. Le dernier mot a été pour le prince Albert II qui a évoqué avec émotion le décès d’un artiste à la veille du 39ème festival international de cirque. Il a aussi parlé des attentats islamistes vécus par la France : « Une pensée pour le traumatisme qui a touché notre pays ami. La liberté d’expression et de conscience est un bien précieux. ».

Publié le

Monaco Hebdo