lundi 23 mai 2022
AccueilActualitésJudiciaireAffaire Hélène Pastor : le procès en appel renvoyé ?

Affaire Hélène Pastor :
le procès en appel renvoyé ?

Publié le

Selon Nice-Matin, le nouvel avocat de Wojciech Janowski, Me Jean-Jacques Campana, qui a succédé à Erik Campana, puis au duo Eric Dupond-Moretti — Luc Febbraro, aurait demandé le renvoi du procès qui doit se tenir du 2 au 27 mars à Aix-en-Provence. Pour justifier cette demande, Me Campana met en avant l’état de santé de son client qui se serait détérioré. D’ailleurs, d’après Nice-Matin, le 23 février 2020 Wojciech Janowski était hospitalisé à Marseille depuis une semaine. « Mon client a été soigné pour un cancer colorectal, explique Me Jean-Jacques Campana au quotidien régional. Il a ensuite fait deux malaises et un accident vasculaire cérébral qui le laisse actuellement hémiplégique. Il a beaucoup de mal à parler et ne peut manifestement supporter plusieurs semaines de procès ». Jean-Luc Tournier, le président de la cour d’assises, a demandé une expertise médicale. Wojciech Janowski avait été condamné à la prison à perpétuité pour les assassinats de sa belle-mère, la milliardaire monégasque Hélène Pastor, et de son majordome Mohamed Darwich le 6 mai 2014, avant de faire appel de ce jugement. Le guetteur, Al-Haïr Hamadi, qui a reconnu les faits avait aussi été condamné à perpétuité, tout comme le tireur présumé, Samine Saïd Ahmed, qui continue de nier. Wojciech Janowski nie aussi, au contraire du professeur de sport de ce dernier, Pascal Dauriac, qui avait été condamné à 30 ans de prison pour avoir organisé ce guet-apens. Enfin, Omer Lohoré, accusé d’avoir donné le nom du tueur au dernier moment, avait été acquitté en première instance. Mais le parquet général a donc fait appel. Me Bruno Rebstock, l’avocat de Al-Haïr Hamadi, a indiqué qu’en l’absence de Janowski, il refusera que son client soit jugé. Enfin, Nice-Matin pointe un autre élément qui pourrait reporter la tenue de ce procès en appel : l’avocat du tireur présumé aurait finalement renoncé à défendre son client. Néanmoins, pour le moment, ce procès doit avoir lieu en présence de 80 témoins et de 10 parties civiles, dont Gildo Pallanca, le fils d’Hélène Pastor.

Publié le

Monaco Hebdo