lundi 23 mai 2022
AccueilPolitiquePlace au cathodique

Place au cathodique

Publié le

La campagne officielle est lancée. Depuis le 28 janvier et jusqu’au 8 février, les Monégasques peuvent visionner les premiers clips de chaque liste sur Monaco Info ou sur la Toile.

Si la campagne a démarré il y a plusieurs mois, elle a franchi le petit écran cette semaine. Depuis le 28 janvier, les Monégasques peuvent en effet regarder sur Monaco Info les clips de campagne des 3 listes se disputant leurs suffrages le 10 février prochain. Chaque liste pouvant en présenter au maximum 6 jusqu’au 8 février prochain. Pour cette campagne officielle, l’Etat a mis à disposition de Union Monégasque, Horizon Monaco et Renaissance le studio flambant neuf de 280 m2 de la société Monaco Broadcast, basé quai Antoine Ier. Une enveloppe de 100 000 euros a été votée lors du budget primitif 2013 afin de couvrir les frais de 6 journées de tournage et montage (régie, personnel et mobilier).
On est loin de la campagne de 2003 où les clips étaient réalisés dans des conditions proches de l’amateurisme. A l’époque, les candidats étaient filmés à la va-vite dans un couloir… « Auparavant, les conditions de tournage étaient artisanales. Là, le gouvernement met à disposition des candidats un studio tout confort et très professionnel pour que chacun puisse s’exprimer dans les meilleures conditions », a déclaré le ministre d’Etat lors de la visite des locaux. Autre progrès par rapport à 2008, la campagne télévisuelle a vu sa durée doubler. Ce qui permet de toucher davantage d’électeurs. Y compris les plus jeunes et les expatriés : les émissions Spécial élections 2013 sont retransmises sur le site du gouvernement gouv.mc et sur Monaco Channel, mais aussi relayées sur les sites des listes en présence ainsi que sur leurs réseaux sociaux…

Bon à diffuser
Le tournage a démarré dimanche matin, en présence du comité de coordination chargé de veiller au bon déroulement de la campagne électorale télévisuelle (1). Avant de pouvoir être diffusés, les clips de 5 minutes doivent être obligatoirement validés par cette commission. Logique pour sa présidente, la présidente du tribunal de première instance Martine Coulet-Castoldi. Il est hors de question de laisser passer des propos diffamatoires ou de voir exploiter les images du palais princier, du gouvernement, de lieux de cultes ou encore l’hymne national monégasque. « En 2008, nous n’étions intervenus qu’une fois sur le fond. Une liste s’était laissée aller dans le feu de l’action… », souligne Martine Coulet-Castoldi, qui a déjà dû à toucher du doigt la campagne 2013, le tribunal ayant décidé de saisir les exemplaires du Petit Niçois…
Pour réussir leur prestation, les listes ont en tout cas dû faire vite. Tournage et montage étant limités à deux heures. Pas une minute de plus. « C’est un peu court. On a fini une seconde avant la fin du décompte », souffle le conseiller en communication d’Union monégasque, qui évoque une autre difficulté : le staff doit monter un clip fabriqué à 50 % sur place et à 50 % avec du matériel fourni (images de meetings, extérieurs, etc). « Je regrette cette répartition obligatoire contraignante », soupire également le directeur de campagne de Horizon Monaco. « Si certaines réalisations comme un changement de lumière prennent trop de temps, le décompte devrait être stoppé », avance quant à lui le réalisateur des clips de Renaissance, pour qui les 2 heures ne sont néanmoins pas un problème : « Cela oblige à simplifier la présentation et le discours. » N’empêche. Toutes les listes n’excluent pas de ne pas utiliser leurs 6 cartouches. Ne soyez donc pas surpris de revoir des clips redondants.
Pour ceux qui pensent que la télévision c’est bien, mais que l’ambiance surchauffée des meetings, c’est mieux, les dates des traditionnelles rencontres publiques du Stade Louis II ont été fixées. Horizon Monaco passera en premier le mercredi 6 février, renaissance le 7 et union Monégasque le 8.

(1) Composé également de Michel Sosso, président de la CCIN et du chef de l’inspection générale, Corinne Laforest de Minotty.

Publié le

Monaco Hebdo