lundi 23 mai 2022
AccueilActualitésSociétéMonaco financele Fonds vert

Monaco finance
le Fonds vert

Publié le

Le 22 septembre dernier, ce sont quelque 120 chefs d’Etat et de gouvernement qui se sont réunis au siège des Nations Unies. A l’initiative de Ban Ki-Moon, secrétaire général de l’ONU, et dans le but d’éviter un nouveau fiasco après Copenhague en 2009, l’idée était de sensibiliser les dirigeants de la planète à la cause verte. Cela en vue du sommet du climat prévu en 2015 à Paris. Les présidents et autres dirigeants présents ont réaffirmé au cours de cette journée leur volonté et leur engagement à lutter contre le réchauffement climatique. Parmi les dirigeants présents, le président français, François Hollande, a d’ailleurs annoncé que son pays verserait un milliard de dollars (soit 776 millions d’euros) dans le fonds vert. Un montant important pour le pays, d’autant que contrairement aux engagements pris en début de mandature, le montant de la dette publique a encore augmenté pour dépasser les 2 000 milliards d’euros. De son côté, le prince Albert II a rappelé, devant l’assemblée réunie, que « pour lutter contre le réchauffement climatique et tenter de le limiter, il nous faut en effet œuvrer tous ensemble. » Il a ensuite précisé que Monaco « a tenu ses engagements dans le cadre de la première période du protocole de Kyoto », avant d’annoncer la participation prochaine de la principauté au Fonds vert sur le climat, destiné à aider les pays en développement. Cette participation financière devrait s’élever à 250 000 euros. R.C.

Publié le

Monaco Hebdo