samedi 1 octobre 2022
AccueilActualitésInternationalUkraine, Covid, variole du singe : Monaco fait le point à l’assemblée mondiale...

Ukraine, Covid, variole du singe : Monaco fait le point à l’assemblée mondiale de la santé

Publié le

«La santé pour la paix, la paix pour la santé. » C’était le thème du débat général de la 75ème assemblée mondiale de la santé, qui s’est déroulée à Genève, du 22 au 28 mai 2022, et à laquelle Monaco a participé. La principauté était représentée par Isabelle Berro-Amadeï, conseillère-ministre des relations extérieures et de la coopération. Lors d’une intervention enregistrée, la conseillère-ministre a rappelé que « la santé de tous les peuples était une condition fondamentale de la paix mondiale et de la sécurité ». Elle a également réaffirmé « la solidarité de la principauté à l’égard du peuple ukrainien » et en a appelé à « la protection des populations civiles et des personnels de santé, ainsi qu’à la sanctuarisation des infrastructures civiles et sanitaires ». La situation en Ukraine, et dans les pays avoisinants, a en effet été au cœur des discussions. La principauté a notamment soutenu une résolution présentée par l’Ukraine aux côtés de plus de 50 États membres. Par ailleurs, Monaco a participé aux discussions relatives au renforcement de la préparation et de la riposte de l’OMS aux urgences sanitaires et a soutenu une résolution portant pour ce faire sur des modifications du règlement sanitaire international. Un point sur la situation liée au Covid-19 et sur l’émergence de cas de variole du singe a aussi eu lieu. S’agissant du Covid-19, il a été précisé que la pandémie se poursuivait, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommandant aux États membres de poursuivre les campagnes de dépistage, de surveillance, et de vaccination. En ce qui concerne la variole du singe, les États membres ont demandé à être tenus régulièrement informés de l’évolution du nombre de cas et des recherches en cours. Enfin, le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus a été réélu à la tête de l’OMS pour un second mandat.

Publié le

Monaco Hebdo