lundi 23 mai 2022
AccueilPolitiqueTour OdéonLes 150 logements domaniaux attribués

Tour Odéon
Les 150 logements domaniaux attribués

Publié le

Les 150 logements domaniaux situés dans la tour Odéon ont été attribués le 19 février lors d’une commission. La majorité du Conseil national a aussi dévoilé une estimation des loyers.

 

Une importante commission d’attribution de logements domaniaux s’est déroulée le jeudi 19 février. Importante, car c’est à cette date que les 150 appartements domaniaux construits dans la tour Odéon ont été attribués. « En plus d’une centaine d’appartements de restitution dans d’autres immeubles », a précisé lors d’une conférence de presse le président Horizon Monaco (HM) du Conseil national, Laurent Nouvion.

 

« Manque »

Bilan : au total, 240 appartements ont été attribués pour 498 dossiers déposés. « 48 % des dossiers ont été satisfaits. Mais il reste toujours une grosse tension sur les 2 pièces et les 4 pièces. Les F2 restent un problème récurrent. Notre boulot sera aussi de convaincre le gouvernement de construire plus de F5, car on va vraiment se retrouver en manque. Dans ces dossiers, il y avait aussi des demandes “non urgentes”. Ce que le gouvernement appelle des “demandes de confort” », détaille Jean-Michel Cucchi, président HM de la commission du logement.

 

Loyers

Côté calendrier aussi, on en sait un peu plus. Selon le Conseil national, la tour Odéon devrait être terminée d’ici fin avril, début mai. « Vraisemblablement, les visites des appartements auront donc lieu dans la foulée, début juin », indique Laurent Nouvion. Quant à la grille des loyers qui sera appliquée, elle devrait être quasi similaire à la grille en vigueur aux Jardins d’Apolline et à l’Hélios. Les futurs locataires devraient ainsi payer des loyers mensuels estimés à 750-800 euros pour les F2. Entre 900 et 1 400 euros pour les F3. Et de 2400 à 3000 euros pour les F5. « Les charges seront acceptables pour nos compatriotes », assure Cucchi. A noter par ailleurs que 17 appartements situés dans le socle de la tour Odéon ont finalement été transformés en bureaux. Car « ils étaient impropres à l’habitation », estiment les élus.

 

3 200

Autre bonne nouvelle pour les Monégasques : le parc domanial, qui compte aujourd’hui 3 200 logements, devrait encore grandir. Car en attendant les livraisons de l’Engelin et de Testimonio, des opérations intermédiaires de petite taille devraient sortir de terre. « Il est possible qu’à la fin de l’année 2017 deux petits programmes soient livrés. A savoir, l’opération Villa del Sol à Saint-Roman, soit environ 30 logements avec garages. Et une autre opération à l’Annonciade », a expliqué Laurent Nouvion.

 

Préemption

Une certitude : la majorité HM du Conseil national estime avoir obtenu de belles avancées autour de la question du logement. « La première chose à faire était de sortir de l’urgence. Une urgence liée aux trois ans de retard stupidement pris. Nous l’avons fait », juge Cucchi. Quant à Laurent Nouvion, ce sont les demandes en termes de préemption dans le secteur protégé qui ont été selon lui « plus que suivies » par le gouvernement. « Nous sommes depuis deux ans autour d’une cinquantaine d’appartements préemptés. C’est considérable. Pour une enveloppe globale qui doit approcher les 80 millions d’euros. »

 

2030

Lors de cette conférence de presse, la majorité du Conseil national a également annoncé qu’elle allait réfléchir à « un plan logement sur 15 ans. On va faire des propositions pour assurer à nos compatriotes des livraisons régulières jusqu’en 2030 en fonction de la courbe des besoins, de la recomposition des familles, des divorces très importants, mais aussi du vieillissement de la population », a précisé le président du Conseil national. Un plan qui pourrait être annoncé « au moment du primitif 2016. »

Publié le

Monaco Hebdo