mercredi 18 mai 2022
AccueilEconomieTrès cher hôtel

Très cher hôtel

Publié le

Vue du port de Monaco
© Photo Monaco Hebdo

Monaco est en tête du palmarès… des hôtels les plus chers?! Avec un tarif moyen de 180 euros la nuitée (+6 % au deuxième trimestre 2010), la principauté est bel et bien cette année la ville la plus onéreuse au monde dans le domaine de l’hôtellerie. C’est en tout cas le chiffre révélé par l’indice Hotel Price Index d’Hotels.com, diffusé le 13 septembre dernier (rapport sur le prix des hôtels dans le monde de janvier à juin 2010). Un indice qui s’appuie sur les réservations de chambres effectuées sur le site Hotels.com. La principauté se positionne ainsi devant Genève qui affiche une moyenne de 174 euros la nuit (+7 %) et de Rio de Janeiro avec166 euros la nuit (+22 %). « Monte Carlo est restée la destination la plus chère du monde pour les voyageurs issus de la zone euro. Les prix y ont augmenté de 6 % entre le 2éme trimestre 2009 et le 2éme trimestre 2010?: un taux comparable à celui de nombreuses autres villes », précise l’étude.
De son côté Paris se classe à la 20éme position, avec une nuitée enregistrée en moyenne à 117 euros, en hausse de 5 % par rapport au deuxième trimestre 2009. Plus surprenant, Dubaï est en revanche tombé au 10ème rang, avec un tarif en chute de 29 %, à 136 euros. Pour voyager sans se ruiner, les touristes devront davantage se diriger vers Riga en Lettonie avec 58 euros en moyenne la nuit (-8 %), ou à Tallin en Estonie et Bangkok en Thaïlande, deux destinations qui offrent en moyenne des nuits à 66 euros. A noter que l’échantillon analysé dans cette étude comporte environ 91?500 hôtels répartis dans plus de 15?750 destinations. Les prix rapportés sont ceux effectivement payés par les clients et non pas les prix affichés. Monaco ne déroge donc pas à sa réputation de destination de luxe. D’ailleurs, malgré la conjoncture économique morose, le directeur général du tourisme Michel Bouquier a toujours affiché comme ligne directrice de ne pas faire de Monaco une « destination au rabais ». Une feuille de route manifestement bien tenue.

Publié le

Article précédentMonaco s’engage en Bosnie
Article suivantRoulez vert
Monaco Hebdo