dimanche 7 août 2022
AccueilActualitésSociétéMaintien à domicile des seniors : des « nuits itinérantes » en projet

Maintien à domicile des seniors : des « nuits itinérantes » en projet

Publié le

Dans la soirée du 9 décembre 2021, autour des discussions liées au vote du budget primitif 2022, l’élue Priorité Monaco (Primo !), Corinne Bertani, a questionné le gouvernement concernant le maintien à domicile des seniors. Le conseiller-ministre pour les affaires sociales et la santé, Didier Gamerdinger, a révélé que ses services travaillaient sur des « nuits itinérantes », un dispositif qui permettrait le passage de professionnels pendant la nuit au domicile de personnes âgées. Les discussions avec des sociétés de prestations de services à la personne se poursuivent, a ajouté Didier Gamerdinger. À propos du centre de coordination gérontologique de Monaco et son équipe médicale, un médecin dont le temps de travail était fixé à 80 %, vient de passer en temps plein, a précisé le conseiller-ministre pour les affaires sociales et la santé. Un mi-temps supplémentaire de médecin a aussi été ajouté. « Mais le centre de coordination gérontologique a estimé préférable de recruter une infirmière de liaison, car cela apportera davantage d’efficacité à cette structure pour assurer le lien et le suivi avec les familles. Ce recrutement est en cours. Mais la porte n’est pas fermée à un accroissement des effectifs médicaux, si ça s’avérait nécessaire. On reste souple et réactif, en fonction des besoins », a assuré Didier Gamerdinger. Pour la Villa Speranza, qui accueille des personnes âgées qui résident en ville, les animations, les réunions, les déjeuners, et les goûters ont été suspendus à cause de la pandémie de Covid-19. « Ces personnes souffrent parfois de petits soucis de désorientation. Elles n’arrivaient pas à observer les gestes barrières. Après un échange avec les professionnels concernés, j’ai pris la décision de poursuivre, malheureusement, la suspension de ces activités. Car, en situation de Covid, il ne serait pas raisonnable de les rétablir », a indiqué Didier Gamerdinger. Dans cette propriété de la mairie de Monaco, aucun travaux n’ont été engagés. « C’est à la mairie de lancer des travaux, le cas échéant. Mais ce bâtiment est convenable. Il répond aux besoins. Je ne pense pas qu’il y ait la nécessité de réaliser des travaux conséquents », a estimé le conseiller-ministre pour les affaires sociales et la santé.

Publié le

Monaco Hebdo