vendredi 2 décembre 2022
AccueilActualitésSociétéCédric Biscay, nouvel ambassadeur des droits des femmes

Cédric Biscay, nouvel ambassadeur des droits des femmes

Publié le

Le président de l’entreprise monégasque Shibuya Production, Cédric Biscay, a été nommé mercredi 16 novembre 2022 ambassadeur des droits des femmes à Monaco. Invitée par Monaco Hebdo à justifier ce choix, la déléguée interministérielle pour les droits des femmes, Céline Cottalorda, explique que « Cédric Biscay occupe une place particulière dans le monde de la pop culture. C’est un chef d’entreprise talentueux de Monaco qui fait connaître la principauté à l’étranger. […] Les ambassadeurs des droits des femmes sont des personnalités inspirantes et qui ont de l’influence, connues en principauté et hors de ses frontières, et qui viennent de différents secteurs : sportif, artistique, scientifique… ». En tant qu’ambassadeur, l’auteur du manga Blitz aura la lourde tâche de « promouvoir sa vision de l’égalité hommes-femmes et son engagement contre les violences en reliant cela à son activité professionnelle », ajoute Céline Cottalorda. Il participera, entre autres, à des événements portés par le comité ou les associations qui en font partie. À l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, vendredi 25 novembre 2022, Cédric Biscay invitera par exemple, dans une vidéo, à porter le ruban blanc, symbole de la lutte contre les violences faites aux femmes. Il pourra par ailleurs être amené à participer à des actions de sensibilisation auprès des jeunes, et à prendre la parole dans son domaine de compétence. Le patron de Shibuya ne sera pas le seul ambassadeur, puisque le comité a aussi choisi Hassan de Monaco, humoriste et infirmier anesthésiste au Centre hospitalier princesse Grace (CHPG). Pourquoi alors ne pas avoir confié ce rôle à une femme ? « Il est important d’inclure la société dans son ensemble, et de sortir du cliché que défendre les droits des femmes ce n’est qu’une « affaire des femmes ». C’est pour cela que nous faisons appel à des hommes qui s’engagent à nos côtés pour porter les valeurs d’égalité entre les hommes et les femmes et lutter contre les violences à leur égard », défend Céline Cottalorda, sans écarter la possibilité de nommer à l’avenir une ambassadrice. Celle-ci pourrait d’ailleurs être issue du milieu sportif, qui est « très porteur à Monaco ». À noter enfin que dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, une campagne baptisée « Vous pouvez changer l’histoire » sera diffusée en vidéos interactives sur le site Internet changezlhistoire.com, en mini-film sur Monaco Info et sur les réseaux sociaux du comité, et en campagne d’affichage en ville, ainsi que dans la galerie commerciale de Fontvieille.

Publié le

Monaco Hebdo