vendredi 2 décembre 2022
AccueilPolitiqueÉlection nationale 2023 : Laurent Nouvion et Horizon Monaco renoncent

Élection nationale 2023 : Laurent Nouvion et Horizon Monaco renoncent

Publié le

C’est par un communiqué de presse publié dans l’après-midi du 21 novembre 2022 que le leader du groupe politique Horizon Monaco (HM), Laurent Nouvion, a annoncé qu’il ne serait pas candidat pour l’élection nationale du 5 février 2023. Assurant avoir été « régulièrement sollicité » depuis septembre 2022, Laurent Nouvion dit avoir « beaucoup consulté et écouté », parce qu’il était « essentiel d’entendre vos avis, quel que soit votre rôle en principauté. En effet seule compte la force collégiale de notre communauté nationale ». Entouré de ses soutiens, celui qui a présidé le Conseil national de février 2013 à avril 2016, assure avoir étudié « dans quelle mesure les conditions nous paraissaient réunies ou non pour qu’un véritable débat de fond, digne et équitable puisse avoir lieu dans ces dix semaines qui nous séparent du 5 février », avant de finalement renoncer : « Vous représenter pour cinq ans, cela se prépare, cela se mérite, cela ne se décide pas par opportunisme. J’ai trop de respect pour les Monégasques et la chose publique pour engager des colistiers dans un contexte où l’exercice démocratique a été neutralisé depuis les cinq dernières années, sans aucune opposition. En ces temps troublés, je pense qu’il est préférable et responsable de ne pas ajouter à la confusion. » Mais HM promet de rester attentif à la vie politique locale, et à ce que fera la seule liste en course pour cette élection de février 2023, L’Union, portée par la tête de liste Brigitte Boccone-Pagès : « HM sera très attentif au projet politique de cette liste « d’Union Nationale » et à la façon dont seront conciliés les antagonismes criants de leurs membres. » Au passage, HM adresse une mise en garde à L’Union, et à Brigitte Boccone-Pagès : « HM tient aussi à mettre en garde sur la posture de leur tête de liste qui déclare dans la presse du 18 octobre 2022 : « Nous voulons que les grands choix appartiennent aux Monégasques. » Il est pourtant clair que notre unité nationale est fondée sur la monarchie autour du prince, les grands choix sont fixés par lui et mis en œuvre par son gouvernement, puis soumis au Conseil national, avec lequel un accord des volontés doit être trouvé. Telle est la lecture intemporelle des institutions et de notre Constitution, sur lesquelles nous ne transigerons jamais. » HM est donc tourné vers l’avenir et promet de « travailler sans relâche », pour « reconstruire son offre politique, afin de se tenir prêt, car les années qui viennent risquent de mettre à l’épreuve notre communauté nationale et nos équilibres précieux ». Laurent Nouvion, a conclu son communiqué de presse par son avenir personnel. « De mon côté, je continuerai, à ma place, à servir Monaco, ses intérêts supérieurs, son prince et les Monégasques, tant par mon implication dans la vie économique qu’au sein du conseil d’administration de la Société des bains de mer (SBM) en tant qu’administrateur d’Etat, grâce à la confiance du souverain », a-t-il assuré.

Publié le

Monaco Hebdo