dimanche 29 janvier 2023
AccueilPolitiqueHandicap : Béatrice Fresko-Rolfo réclame la nomination d’un délégué interministériel

Handicap : Béatrice Fresko-Rolfo réclame la nomination d’un délégué interministériel

Publié le

Alors que le 3 décembre 2020 a eu lieu la Journée mondiale des personnes handicapées, l’élue Horizon Monaco (HM), Béatrice Fresko-Rolfo a souhaité sensibiliser l’Assemblée sur la place du handicap à Monaco. « Le rayonnement d’un pays passe par la façon dont il appréhende les différences et aussi par laquelle il traite les plus fragiles », a rappelé en préambule l’élue avant de demander au gouvernement, la nomination d’un délégué interministériel dédié à cette cause. « Il assurerait une bonne coordination entre tous les départements mais aussi avec les associations qui participent à la prise en charge de ces personnes. Il participerait de façon active à la transformation de la société. […] Ce délégué interministériel pourrait être en charge de toutes les différences pour améliorer la vie de chacun », a détaillé Béatrice Fresko-Rolfo. La conseillère nationale a également réclamé des formations et des études statistiques sur les personnes handicapées victimes de violences avant d’évoquer l’accessibilité en principauté. À ce sujet, l’élue HM s’est félicitée de « la construction d’une structure en ville et de deux foyers d’accueil » destinés aux personnes en situation de handicap. Mais selon elle, il convient d’aller encore plus loin en créant « des appartements adaptables supplémentaires dans les prochaines constructions domaniales » afin dit-elle de « prendre en compte le vieillissement de notre population, l’augmentation de la durée de vie et les maladies invalidantes ». Béatrice Fresko-Rolfo a enfin alerté l’hémicycle sur la situation des personnes souffrant d’un handicap invisible. Elle souhaite les voir « inclues dans la liste des candidats à l’arsenal des moyens mis en place pour la protection des personnes ayant à souffrir de handicap », et ainsi de trouver des solutions rapides et adaptées.

Publié le

Les plus lus

Françoise Berthoud : « La véritable sobriété numérique doit créer du changement...

Alors qu’en cas de fortes tensions sur le réseau électrique les risques de coupures sont réels, le gouvernement monégasque appelle à une modération de la consommation de chacun. Cela passe aussi par la sobriété dans l’utilisation des objets numériques. Monaco Hebdo a pu interroger Françoise Berthoud, ingénieure de recherche au CNRS et directrice du groupement de service EcoInfo, qui travaille depuis le début des années 2 000 sur la pollution numérique. Aujourd’hui, cette pollution représente 4 % du total des émissions de CO2 au niveau mondial. Interview.
Monaco Hebdo