samedi 21 mai 2022
AccueilEconomieMonaco veutloger ses salariés

Monaco veut
loger ses salariés

Publié le

Roquebrune
Monaco a acheté un immeuble situé à Carnolès, dans un quartier écolo livré en 2013. © Photo ©-Bouygues Immobilier

Roquebrune-Cap-Martin, Cap d’ail ou Beausoleil… L’Etat compte étendre son parc de logements pour actifs dans les communes voisines.

Pour loger ses salariés toujours plus nombreux, le gouvernement monégasque poursuit sa politique de logements pour actifs dans les communes limitrophes. Sur ces questions, l’Etat a deux possibilités pour gagner des logements dans les villes voisines.  Le premier : « des acquisitions en toute propriété ». Autrement dit l’achat d’immeubles entièrement dédiés à des salariés de Monaco. « Sur ce point, l’Etat a retenu une proposition concernant un bâtiment à Carnolès (Roquebrune-Cap-Martin) qui se situe dans le projet d’éco-quartier », précise le département des finances. Ce quartier écolo livré en 2013 comprend dans sa globalité la  construction de 7 bâtiments dans le quartier de la plage, sur une ancienne propriété Gaz de France. « Le bâtiment concerné comporte 29 logements et 60 parkings », ajoute le département.  Autre projet actuellement à l’étude : l’acquisition de 17 logements et 38 parkings sur la commune de Cap d’Ail. Sans oublier l’opération de la ZAC Saint Antoine sur laquelle « l’Etat disposera de 53 logements en toute propriété », destinés aux fonctionnaires français de Monaco.

Droits de réservation

L’autre moyen pour le gouvernement de loger ses salariés est « l’acquisition de droits de réservation ». Plus clairement: le gouvernement  achète le droit de réserver des logements aux salariés de Monaco. Et dans ce domaine, le gouvernement annonce « une opération à l’étude sur la commune de Beausoleil ». Sans plus de précision. Concernant les coûts d’acquisition, le gouvernement ne souhaite pas non plus en dévoiler davantage. Dans ce domaine « 11 millions d’euros ont été prévus au budget 2010 », annonçait simplement dans nos colonnes en janvier dernier le conseiller au gouvernement pour les finances Sophie Thévenoux.

Publié le

Monaco Hebdo