samedi 3 décembre 2022
AccueilEconomieMonaco au cœur du rassemblement mondial des conseillers du commerce extérieur français

Monaco au cœur du rassemblement mondial des conseillers du commerce extérieur français

Publié le

C’était un événement mondial. Monaco a accueilli les deux premières journées du rassemblement international des conseillers du commerce extérieur (CCE) de la France, les 19 et 20 octobre 2022, au Grimaldi Forum, avant de laisser la place à Nice Acropolis, le lendemain. Organisé en moyenne tous les deux ans, cet événement regroupe plus de mille entreprises lors de chaque congrès. Ç’aurait pu être Madrid, mais le président des CCE, Alain Bentéjac, a été convaincu par la principauté, notamment pour la « richesse de sa vie économique », la « qualité de ses infrastructures, permettant de se déplacer à pied », et ses « tarifs compétitifs » pour l’organisation de l’événement. Des conférences et des débats ont mis en avant des grands patrons, comme Patrick Pouyanné, directeur général de Total Énergie, et des intellectuels comme Julia de Funès [leurs interventions seront à retrouver prochainement dans les colonnes de Monaco Hebdo — NDLR] sur des sujets qui concernent directement les entreprises : l’innovation, la transition écologique, la dépendance aux matières premières en plein bouleversement géopolitique mondial, la responsabilité des entreprises et des entrepreneurs, ou encore le défi du numérique. Ce rassemblement a aussi mis en relation de grandes entreprises et de grands groupes, parmi les secteurs des cosmétiques, de la construction, ou encore du milieu bancaire, mais aussi des petites et moyennes entreprises (PME) qui ont ainsi pu nouer des liens : « Il est rare que des PME puissent échanger avec un grand laboratoire ou une grande banque. Cet événement permet de les placer à la même échelle, et les connexions sont intéressantes pour nos entreprises, qui sont très internationales à Monaco », estime Justin Highman, chef exécutif au Monaco Economic Board (MEB). Il s’est joint à l’initiative du comité local des CCE de Monaco, présidé par Michel Prost-Dumont, épaulé de sa vice-présidente Sophie Arnaud-Deromedi, pour organiser cet événement en principauté. Ce mondial des CCE donne d’ailleurs des idées au MEB : « Quand nous sommes à l’étranger, nous faisons appel aux chambres de commerce locales, au-delà des ambassades. Désormais, nous allons instituer le dialogue avec les CCE partout où nous irons, car elles ont un très gros carnet d’adresses. » Nommés par le premier ministre français, les conseillers du commerce extérieur de la France constituent en effet un réseau de 4 500 chefs d’entreprises et d’experts de l’international, choisis pour leurs compétences. Ils sont présents en France, et dans plus de 150 pays, avec pour mission le conseil aux pouvoirs publics, l’appui aux entreprises, la formation des jeunes à l’international, et la promotion de l’attractivité française.

Publié le

Monaco Hebdo