vendredi 2 décembre 2022
AccueilEconomieDisparition de James Charrier, ancien président de la commission supérieure des comptes

Disparition de James Charrier, ancien président de la commission supérieure des comptes

Publié le

Dans un communiqué publié le 31 janvier 2022, le gouvernement monégasque a témoigné de sa « tristesse » suite à la disparition, le 9 janvier 2022, de l’ancien président de la commission supérieure des comptes de la principauté, James Charrier, à l’âge de 95 ans. Né en 1927, James Charrier a débuté sa carrière au poste d’inspecteur des impôts, en 1947. Après un diplôme obtenu à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), il est entré à la Cour des comptes, où il a enchaîné les postes et les responsabilités : auditeur (1955), conseiller référendaire (1960), conseiller maître (1979), et président de chambre (1988-1995). Par la suite, il a été nommé au parquet général de la Cour des comptes, où il est devenu avocat général (1974-1978), puis premier avocat général (1979-1985). Puis, James Charrier a rejoint la commission supérieure des comptes de la principauté dès sa création, en 1969, d’abord comme membre, puis comme vice-président, en 1989, et enfin comme président, à partir de 2004. Le 18 janvier 2016, à 89 ans, il a souhaité mettre un terme à ses fonctions. Dans son communiqué, le gouvernement rappelle que « James Charrier s’est attaché, comme président, à l’actualisation du statut de l’institution supérieure de contrôle avec, en particulier, l’élaboration et la mise en application de l’ordonnance souveraine du 2 juillet 2008, qui a renforcé ses compétences et ses moyens.»

Publié le

Monaco Hebdo