samedi 21 mai 2022
AccueilDossierA Carrefour Monaco, des masques pour tous les employés… mais du monde...

A Carrefour Monaco, des masques
pour tous les employés…
mais du monde en rayon

Publié le

Les salariés de Carrefour ont fini par recevoir des masques de protection. Les commandes passées par le magasin et la principauté ont permis d’approvisionner les employés.

« Depuis une semaine on a des masques et pour tout le monde. On a des masques type chirurgicaux, deux par jour et par personne. Niveau protection, il n’y a pas grand-chose à dire, on a des gants à volonté, du gel hydroalcoolique », constate la déléguée du personnel Alexandra Oukdim, également déléguée syndicale du syndicat du commerce de Monaco. Une action sanitaire mise en place par Carrefour, et qui leur permet aujourd’hui de distribuer des masques. « Dès que la réquisition a été levée, Carrefour a procédé à des commandes massives de masques pour l’ensemble de ses salariés. Deux millions de masques sont arrivés dimanche 29 mars 2020 sur le sol français et sont actuellement en cours de répartition dans l’ensemble des entrepôts et magasins de Carrefour (Monaco compris). Ces livraisons se poursuivront dans les semaines prochaines », confirme la direction.

© Photo DR

Affluence importante à certaines heures

Concernant les heures prévues au planning mais non travaillées [lire à ce sujet Monaco Hebdo n° 1147], les salariés ont finalement obtenu gain de cause. Les heures prévues le dimanche et non travaillées pour fermeture du magasin seront bien payées triple, le tarif horaire habituel. L’inspection du travail a fini par pencher en faveur des salariés. Concernant la prime, elle est prévue fin mai, pour tous. « Que ce soit temps complet ou temps partiel, tout le monde aura 1 000 euros, pour les CDI et CDD », précise-t-elle. En revanche, la déléguée du personnel déplore une affluence encore trop importante à certaines heures de la journée. Selon elle, la restriction à 400 personnes n’est pas suffisante, malgré la taille du magasin. « D’après les mètres carrés du magasin, on a le droit de laisser rentrer 400 personnes. Mais ces 400 clients ne sont pas éparpillés dans le magasin, ils vont tous dans les mêmes rayons, les produits de première nécessité. Du coup, on se retrouve avec 300 personnes sur 2 000 mètres carrés, au lieu d’avoir 300 personnes sur 5 000 mètres carrés. » Elle indique que la sûreté publique est venue vendredi 10 avril 2020 pour aider à la régulation de l’afflux de clients dans le magasin, ainsi que pour contrôler la véracité de résidence monégasque des personnes. Ce que confirme à demi-mot la direction, qui « travaille en étroite collaboration avec la sûreté qui l’accompagne dans le respect des règles ». Alexandra Oukdim mentionne également un nouveau cas de Covid-19 parmi les employés. Un intérimaire italien attelé au rayon fruits et légumes qui aurait été testé positif en Italie. De son côté, la direction affirme n’avoir aucune information sur le salarié en question, sa mission s’étant achevée il y a plus de trois semaines.

Pour lire la suite de notre dossier sur les travailleurs de l’ombre en pleine crise de coronavirus cliquez ici

Publié le

Monaco Hebdo