dimanche 14 août 2022
AccueilCultureVirtuel ou savonnette??

Virtuel ou savonnette??

Publié le

Weng Fen
Bird's Eye View: Haikou V, 2002 © The Metropolitan Museum of Art, Gift of Ellie Warsh, 2009 / Weng Fen

L’art est plus que jamais politique?! Pour dénoncer « un politique tragicomique qui exploite son rajeunissement dans les médias », l’artiste suisse Gianni Motti a eu la délicate idée de fabriquer une savonnette avec… de la graisse de Silvio Berlusconi. L’œuvre, appelée Mani Pulite (« mains propres »), est exposée, pour la première fois depuis son acquisition par un collectionneur privé en 2005, dans un musée. C’est le Migros, à Zurich, et vous pouvez contempler ce petit bout de savon – 1,8 cm X 8,2 cm X 4,9 cm – jusqu’au 28 novembre. Cela vous familiarisera avec la politique contemporaine. Comment Monsieur Motti a-t-il récupéré la graisse?? Via un employé de la clinique du Tessin, en Suisse toujours, où Monsieur Berlusconi avait subi une liposuccion en 2004. Baliverne, répond la clinique. A quoi l’artiste propose un test ADN…

Exposition virtuelle à New York. Le Museum of Modern Art, MOMA, accueille des œuvres non visibles par le visiteur lambda. Seuls ceux qui seront équipés d’une application téléchargée sur leur smartphone verront les œuvres ajoutées à une exposition, réelle celle-ci, accueillie sur six étages du musée. Nous sommes en pleine « réalité augmentée », une technologie qui permet d’ajouter des éléments virtuels sur le monde physique. Il faudra pointer son téléphone dans une direction donnée?; grâce au GPS, ledit téléphone se connectera à Internet pour afficher sur son écran les œuvres précisément liées à l’espace où se trouve le visiteur… Pas loin du MOMA, au Metropolitan Museum of Art, ne pas manquer Between Here and There, qui réunit les grands noms contemporains usant de la photographie, de 1960 à aujourd’hui?: Bruce Noman, Ed Ruscha, etc.

Publié le

Monaco Hebdo