dimanche 25 septembre 2022
AccueilAutoV60 T8 Polestar : le goût du voyage

V60 T8 Polestar : le goût du voyage

Publié le

Disponible en hybride rechargeable, ce break Volvo nouvelle génération adopte un look sportif et élégant. Le label Polestar apporte une touche raffinée à ce break généreux et agréable à vivre au quotidien. Proposé à partir de 79 700 euros, il reste une référence sur le marché. Monaco Hebdo l’a testé pour vous.

A l’heure où les SUV règnent en maîtres sur le marché automobile, le V60 T8 Polestar Engineered lève fièrement le flambeau du break intelligent, maniable et confortable. Recevoir les dernières innovations ne suffit pas toujours pour séduire une clientèle qui a de plus en plus de modèles disponibles sur le marché. Concourir dans la catégorie des breaks, en perte de vitesse, n’est-il pas une erreur de stratégie ? A priori non, car Volvo tire son épingle du jeu et continue donc à produire des breaks qui se vendent bien. Ce dernier baptisé V60 Polestar Engineered est plutôt bien dans l’air du temps face aux incontournables SUV. Il est fabriqué outre-Atlantique, aux États-Unis, là où le marché de l’hybride et de l’électrique a déjà de fidèles clients. Mais qu’en est-il de ce break compact aux lignes contemporaines ? A-t-il l’étoffe d’un break dynamique au comportement routier exemplaire comme une Audi A6 Avant ou une BMW série 5 Touring ? C’est sous le capot qu’une partie de la réponse est visible. Le V60 est doté d’un quatre cylindres de 2 litres épaulé par un compresseur volumétrique qui développe 318 chevaux. À cela vient s’ajouter un moteur électrique qui fait grimper la puissance à 455 chevaux. Le bloc thermique fait tourner les roues avant et le moteur électrique les roues arrière. Grâce à ses caractéristiques, ce break effectue le sprint du 0 à 100 kilomètres/heure en 4,6 secondes. Un chiffre tout à fait honorable même si l’auto pourrait faire mieux en raison d’un poids élevé supérieur à deux tonnes.

volvo v60 t8 polestar
© Photo Volvo

Autonomie électrique améliorée

Volvo se rattrape avec une baisse de la consommation. La firme suédoise annonce des chiffres très frugaux, 2,2 litres aux 100 kilomètres en cycle mixte WLTP. Il ne faut pas trop s’y fier. Comptez plutôt un bon 7 litres aux 100 kilomètres pour coller à la réalité du terrain. Cet écart de données est dû au fait que l’autonomie en 100 % électrique est faible même si elle est l’une des plus performantes du marché. Vous pourrez parcourir entre 50 et 65 kilomètres (en ville) en 100 % électrique. Par ailleurs, sur les longs trajets d’autoroute, l’autonomie des batteries s’affaisse très vite laissant le moteur thermique prendre seul le relais. À l’intérieur, la finition Polestar affiche la couleur, jaune orangé pour les ceintures de sécurité un clin d’œil aux étriers de freins de la même couleur mais surtout, cette finition se veut haut de gamme et le résultat est plutôt à la hauteur des espérances. Discrète, la finition ne souffre pas de critiques. L’écran central, un peu petit est doté d’une interface infodivertissement très complète avec un certain nombre de sous-menus avec lesquels il faut se familiariser. L’espace est l’un des principaux atouts de cette auto à la fois à l’avant et à l’arrière. Le coffre offre 529 litres de chargement et devient gigantesque, 1 441 litres une fois les sièges rabattus.

volvo v60 t8 polestar
© Photo Volvo

Élégant et raffiné

Cet intérieur luxueux et raffiné est à l’image du style extérieur. Le V60 adopte des lignes tendues et une calandre travaillée. Dans sa finition Polestar, plusieurs éléments se distinguent, à savoir les roues en 20 pouces, les encadrements en noir des fenêtres et calandre. Derrière le volant, plusieurs modes de conduite sont disponibles. Selon les cas de figure, vous pouvez privilégier soit le mode électrique, soit la puissance. Dans tous les cas, l’assise est confortable. Malgré les 455 chevaux sous le capot, l’auto préfère adopter un rythme fluide sans brusquer les passagers. Les amortisseurs jouent le jeu de la fermeté ce qui permet d’enchaîner les virages en toute sécurité sans prise de roulis. Mais ce qui prime avant tout, c’est cet agrément de conduite qui donne l’envie d’aller encore plus loin dans un confort appréciable. Ce V60 est taillé pour les longs trajets en famille, pour un voyage sans fin, ou presque.

NOTE GLOBALE : 4/5
À conduire : 4/5
À financer : 2/5
Valeur CO2 : 5/5
Technologie : 4/5
Les plus : Ligne contemporaine et élégante, moteur puissant, espace à bord, autonomie électrique (cycle urbain)
Les moins : Accélération linéaire, écran à apprivoiser, prix

Publié le

Monaco Hebdo