samedi 21 mai 2022
AccueilAutoVOLVO XC90 Nouvelle jeunesse pour le ténor

VOLVO XC90
Nouvelle jeunesse pour le ténor

Publié le

Longtemps assimilé à un constructeur de voitures robustes et efficaces, mais un peu austères, le suédois Volvo a ces dernières années rajeuni ses gammes avec des modèles de plus en plus désirables.

Son modèle emblématique XC 90, grand SUV à 7 places présenté en 2015, vient d’être rajeuni. Disponible à partir de 65 500 euros, Monaco Hebdo l’a essayé pour vous.

La génération actuelle du XC 90 a été le premier modèle de Volvo à utiliser l’architecture modulable SPA (Scalable Product Architecture) que Volvo a généralisée maintenant sur ses gammes 60 et 90, c’est-à-dire ses modèles de taille intermédiaire et supérieure. Après 4 années de commercialisation, le Volvo XC 90 est mis à jour subtilement mais efficacement : de nouveaux phares à LED, avec une signature lumineuse en forme de T évoquant le marteau de Thor, changent le regard, de même que la nouvelle calandre, plus contemporaine. L’arrière n’est pas en reste, avec un nouveau lettrage « Volvo ». Nouvelles couleurs extérieures, nouvelles roues et quatre niveaux d’équipements feront le bonheur des acheteurs. L’intérieur est également revu, avec notamment de nouvelles selleries, comme celle équipant notre voiture d’essai, composée de laine mélangée très réussie. Des retouches légères, certes, mais suffisantes pour être remarquées et rendre le XC 90 plus élégant encore. Car c’est bien son design raffiné, autant extérieur qu’intérieur, qui contribue au succès de ce SUV imposant de 4,95 m.

Electrifiée

Les modifications techniques sont plus conséquentes avec deux nouvelles motorisations, toutes les deux en 4 cylindres. Soit en diesel B5 235 ch « Drive-E » à partir de 65 500 euros, soit en essence hybride rechargeable T8 Twin Engine 390 ch à partir de 80 900 euros. Dans les deux cas, en transmission intégrale 4 roues motrices et avec boîte automatique 8 rapports. La consommation de carburant et les émissions de CO2 en conduite réelle sont réduites en moyenne de 15 % par rapport au millésime précédent. Sur la version T8 Twin Engine, l’autonomie progresse, avec désormais 47 km en mode 100 % électrique. La version diesel B5 se dote du système de récupération d’énergie cinétique au freinage, qui est associé au bloc à combustion interne pour créer une nouvelle motorisation électrifiée, identifiée par le nouveau badge « B ». La consommation mixte ressort à 5,8 l aux 100 km selon le cycle d’homologation. Peu réaliste avec nos conditions de circulation : comptez au moins 7 à 8 litres aux 100 km pour un parcours routier, ce qui est une belle performance pour un véhicule de ce gabarit !

Sécurité

La structure du XC90 est robuste, composée de l’Acier de Bore et de nombreux systèmes de sécurité. La technologie City Safety de Volvo, de série sur tous les modèles, conjugue une fonctionnalité de freinage automatique et des systèmes d’évitement des collisions couvrant un large éventail de scénarios d’accidents potentiels pour garantir la sécurité à bord. Le système City Safety est le seul sur le marché qui détecte les piétons, les cyclistes mais aussi de grands animaux, comme, si vous allez dans son pays d’origine, les élans ou les cerfs. L’assistance à la conduite intelligente fonctionne jusqu’à 130 km/h sur les routes bien signalisées. Le XC90 en finition Inscription 7 places dispose de tout un arsenal à la fois de sécurité active et passive : l’IntelliSafe Assist, le régulateur adaptatif de vitesse et de distance ACC avec l’assistance à la conduite intelligente, le City Safety et le système d’anticipation de collision intelligent. Et bien sûr les équipements désormais plus courants comme l’alerte de franchissement de ligne active, la reconnaissance des panneaux de signalisation et l’assistance au démarrage en côte, ou encore des airbags aussi pour les genoux.

Confort

Un SUV 7 places de cette taille ne revendique pas le comportement d’un coupé sportif. Cependant, pour faire face à ses concurrents allemands (Audi Q7, BMW X5, Mercedes GLE) toujours aussi bien armés, Volvo a amélioré les capacités de son XC 90. La suspension pilotée propose plusieurs variables d’ajustement, le mode dynamique permettant de diminuer encore le roulis. Le XC 90 parvient-il à égaler ses rivaux allemands ? Pas encore, ceux-ci gardent une longueur d’avance, notamment sur des parcours sinueux plus exigeants. Mais le XC 90 est vraiment homogène et très agréable en usage familial. Si le confort et la sérénité de vos passagers sont vos priorités, vous serez grandement satisfaits, le XC 90 conserve les qualités qui ont bâti sa réputation. L’ambiance intérieure est toujours aussi appréciable, avec un design avant-gardiste qui contribue largement au bien-être à bord.

Publié le

Monaco Hebdo