samedi 1 octobre 2022
AccueilAutoCitroën C5 Aircross : un second souffle

Citroën C5 Aircross : un second souffle

Publié le

Présentant une allure plus élégante, le C5 Aircross s’est refait une beauté, avec en prime quelques options à bord. Ce modèle assure également sa place de SUV haut de gamme face au Peugeot 3008, avec un tarif qui débute à 27 450 euros. Le test de Monaco Hebdo, c’est par ici.

C’est le premier restylage du C5 Aircross apparu en 2018 dans le catalogue de Citroën. A l’époque, Citroën souhaitait mettre en avant un modèle haut de gamme. Cependant, l’affaire semblait périlleuse, car le C5 Aircross devait à la fois porter haut les couleurs de la marque aux chevrons sans faire de l’ombre à la marque DS, un nouveau fleuron français, spécialisé lui aussi dans le haut de gamme. Cependant, le champ était libre puisque la C6 n’était plus au catalogue et que le C4 Picasso n’avait pas vocation à être un véhicule d’exception. Ainsi est né le premier C5 Aircross, un SUV construit sur une base de 3008. On retrouve les codes stylistiques de Citroën avec des rondeurs et une calandre bien reconnaissables – une barre latérale qui part de chaque côté des chevrons et qui dessinent une calandre tout en rondeur. Pour son premier restylage, le C5 Aircross abandonne les principaux attributs stylistiques de son aîné. Les rondeurs sont remisées dans les placards, place désormais à un style plus raffiné. C’est la face avant qui reçoit le plus de modifications. Les deux lignes horizontales qui partent de chaque côté des chevrons sur la face avant sont plus espacées et se prolongent sous la forme de LED à chaque extrémité. Le style se veut plus épuré, plus aéré. Cet effet est accentué par une prise d’air large et un sabot de protection chromé qui achève cette calandre. A l’arrière, le dessin semble plus conventionnel, même si les feux ont été revus.

© Photo Citroën

Sobriété esthétique

Les amateurs de couleurs vives seront très certainement un peu déçus, car le nouvel Aircross C5 abandonne le bleu Tijuca ou encore le rouge Tornado. Le choix des couleurs est plus restreint et se concentre sur des teintes plus classiques comme le blanc, le gris, le noir et un bleu tout de même mais défini comme profond, autrement dit assez sombre. Même les inserts des Airbumps ne font pas dans l’extravagance. Le client aura le choix entre quatre coloris : Bronze Anodisé, Noir Brillant, Dark Chrome et Energic Blue. A l’intérieur, les changements se sont faits par petites touches. On remarquera tout de suite la tablette centrale 10 pouces issue du Citroën C4. Elle vient chapeauter des aérateurs horizontaux qui remplacent désormais les prises d’air verticales. Cet écran n’est cependant disponible qu’à partir du milieu de gamme Feel. Le levier de vitesse, remplacé par un domino e-Toggle, laisse la place à des rangements. Sous les yeux du conducteur, un écran de 12,3 pouces regroupe l’ensemble de l’instrumentation digitale ainsi que le GPS, les aides à la conduite et le fonctionnement du système hybride. Pour un confort maximal, l’auto adopte les nouveaux sièges Advanced Comfort, disponibles à partir de la finition Feel. Très confortables, les sièges de la C5 Aircross le seront d’autant car, dès l’entrée de gamme, le SUV aux chevrons est doté de la suspension à butées hydrauliques progressives. La motorisation hybride propose dans une finition Feel, les roues alliage en 18 pouces Swirl, le démarrage mains libres, les feux antibrouillard à éclairage statique d’insertion, la caméra de recul, les rétroviseurs rabattables électriquement. Pour se différencier d’une finition Feel, Citroën a concocté une série spéciale, baptisée C-Séries qui comprend différentes possibilités de personnalisation et l’option My Citroën Drive implanté dans l’écran tactile.

© Photo Citroën

Version hybride à la mode

Le C5 Aircross est proposé en trois motorisations différentes, un bloc essence, un moteur diesel et une motorisation hybride rechargeable. Les deux moteurs thermiques développent 130 chevaux et le bloc de 80 chevaux sort du catalogue. La version hybride propose 225 chevaux. Elle devient en enjeu majeur chez Citroën puisque 45 % des commandes lors du dernier trimestre 2021 l’ont été en hybride rechargeable. Par ailleurs, les modèles essence et diesel sont pénalisés par un malus allant de 75 à 1 074 euros, en France. Elégant, stylé, confortable, ce C5 Aircross « restylé » compte bien continuer son chemin. Depuis son lancement en 2018, il s’est écoulé à plus de 260 000 exemplaires. Il est à découvrir en concession à partir du mois de mai 2022.

Note globale : 3/5

Les plus

  • Style affirmé
  • Confort des sièges
  • Suspensions

Les moins

  • Tarif élevé
  • Pas de version 100 % électrique

 

Publié le

Monaco Hebdo