vendredi 2 décembre 2022
AccueilAutoAudi R8 V10 Coupe Performance

Audi R8 V10 Coupe Performance

Publié le

Une supercar dotée d’un V10 de 570 chevaux qui attaquent les roues arrière pour plus de plaisir et de sensation : c’est la feuille de route de cette Audi R8 Performance, qui est proposée à 160 250 euros, avant un retrait programmé du thermique. Le test de Monaco Hebdo, c’est par ici.

Tout sur le train arrière, c’est le mot d’ordre de cette auto sans concession pour une conduite plus radicale. Audi a voulu mettre sur le marché un bolide moins lisse que les modèles à transmission intégrale. Certes plus fun mais aussi plus pointue, la propulsion R8 envoie 570 chevaux sur le train arrière, 30 chevaux de plus que l’ancienne version arrivée dans les concessions en 2015. Cette auto particulière, surpuissante, taillée pour une conduite très sportive, est en vérité la réponse à une demande des amateurs de R8 qui trouvaient la version V8 un peu ennuyeuse. Partant de ce constat, les ingénieurs ont décidé de donner des vitamines au moteur, si bien que la sportive est passée d’un V8 à un V10 avec en prime une transmission aux roues arrière. Les chiffres sont impressionnants : 5 litres de cylindrées, pour 525 chevaux contre 420 chevaux pour la version V8. Fin 2019, une seconde génération voit le jour avec moteur de 540 chevaux. Cette dernière baptisée R8 V10 RWD subit à son tour en 2022 une petite transformation et est affublée du nom Performance. Elle est issue en réalité d’une R8 baptisée RWS pour Rear Wheel Series basée principalement sur une auto dont la transmission s’effectue aux roues. Cette version confidentielle est produite à seulement 999 exemplaires. Des chiffres qui donnent le tournis mais qui sont à la hauteur d’une clientèle exigeante. Pour atteindre ce résultat, Audi n’a pas été chercher très loin ce V10. Il équipe déjà la Lamborghini Gallardo LP560. Quelques inserts de carbone et du magnésium permettent à l’auto d’être moins lourde sur la balance et gagner ainsi 30 kg. Les entrées d’air latérales ont été agrandies pour un meilleur refroidissement du moteur et sont désormais de la même teinte que la carrosserie.

test auto audi r8 v10 performance
© Photo Audi

Plus joueuse et plus sauvage

Sous le capot, on retrouve le V10 titrant 570 chevaux, logé derrière les sièges arrière en position centrale. Il est accompagné d’une boîte de vitesse à double embrayage Stronic à sept rapports. Pour plus de sensations et aussi pour un comportement plus intéressant sur circuit, cette super sportive est dotée d’un différentiel arrière à blocage mécanique. Malgré les 30 chevaux supplémentaires, la R8 V10 ne fait pas mieux que la version intégrale. Elle perd 0,6 seconde pour établir un score de 3,7 secondes en passant du 0 à 100 km/h. Ce qui revient à dire qu’elle ne fait pas mieux que son aînée, la R8 RWD. Mais la performance n’est pas le maître mot de cette auto de prestige, même si la vitesse de pointe atteint les 329 km/h dans la version coupé. A l’intérieur, l’ambiance sportive est de mise. Les sièges baquet enveloppent les passagers et le conducteur a le privilège d’avoir en face de lui une instrumentation digitale. Pas de doute, cette Audi R8 respire le sport auto et le circuit. Cette impression est largement renforcée par des disques de frein carbone-céramique et une direction à assistance variable.

test auto audi r8 v10 performance
© Photo Audi

Des chevaux encore mécaniques

Un coup d’éclat de la marque aux anneaux qui montre encore une fois son savoir-faire en matière de super car. Un baroud d’honneur face aux évolutions actuelles. Dans un monde automobile où l’électrique prend le dessus, la R8 n’échappera pas à la règle. Elle devra troquer son moteur thermique pour une puissance électrique. Pour les puristes, les inconditionnels des mélodies rauques des V10, une version en quatre roues motrices de 620 chevaux est encore au catalogue pour un tarif de 240 530 euros pour le spyder. Bien entendu, en fonction des pays, ces tarifs s’accompagnent de malus de plusieurs dizaines de milliers d’euros. Il faudra voir cet achat comme investissement qui vaudra son pesant d’or lorsque l’électrification sera totale et que les dernières battantes mettront en avant une cavalerie prestigieuse et pleine de panache.

Note globale : 4/5

Les plus

  • Comportement diabolique
  • Performance accessible
  • Châssis efficace

Les moins

  • Tarif élevé

Publié le

Monaco Hebdo