lundi 15 août 2022
AccueilAutoMG ZS EV : Un SUV abordable

MG ZS EV : Un SUV abordable

Publié le

Le ZS EV de la marque MG veut se faire une place au soleil, ou plutôt à côté de, voire devant, la Renault Zoe. Pour cela, ce constructeur a rafraîchi son SUV richement doté et attrayant, avec certes une visibilité moins grande que Renault, mais pour un tarif plutôt attractif, qui débute à 30 990 euros. Monaco Hebdo l’a testé pour vous.

On connaît depuis 2020 en France le modèle ZS EV entièrement électrique. Ce SUV compact, peut-être encore discret sur nos routes, fait malgré tout des émules. En effet, ce n’est pas moins de 1 464 immatriculations qui ont été réalisées au premier trimestre et plus de 3 000 commandes clients enregistrées par les distributeurs. Le constructeur d’origine britannique, qui bat désormais pavillon chinois sous la bannière SAIC, poursuit ses objectifs de développement sur le marché français. En passant à 1 464 nouvelles immatriculations au premier trimestre, le construction affiche une nette progression, avec une augmentation de 267% par rapport à la même période, en 2021. Ceci dit, les chiffres sont trompeurs car, si les véhicules électriques sont en forte croissance, il n’en demeure pas moins que les versions thermiques ont encore la cote. Pour se faire connaître d’un large public, MG propose son SUV qui été largement revu en 2021. Ce dernier se frotte donc à la Renault Zoe. Proposé à partir de 30 990 euros, le ZS EV fait le forcing face à la concurrence. Le modèle chinois mise avant tout sur deux groupes motopropulseurs, l’un d’une capacité de 51 kWh et le second de 70 kWh. Dans les deux cas, l’équipement est riche.

MG ZS EV
© Photo MG

Compact et bien doté

Par ailleurs, la marque chinoise compte aller plus loin, cette fois-ci en thermique, en marchant à moyen terme sur les plates-bandes de Skoda et de Hyundai. MG peut déjà s’appuyer sur 130 points de vente à travers la France. Alors, pour être sûr de coller à la concurrence, le SUV chinois a la particularité d’afficher des dimensions très proches de celles de la Zoe. Il mesure 4,30 mètres pour 1,81 mètre de large et le volume du coffre atteint les 448 litres. La banquette peut se fractionner en 40/60 dégageant ainsi un plancher plat. Le design a été soigné, avec une ligne dynamique, des courbes et une calandre très ouverte. Le style du ZS EV reprend les codes d’un SUV urbain et rappelle par sa façade la calandre de Tesla. À l’arrière, les sorties d’air ont été redessinées. Le EV est doté d’un chargeur AC d’une puissance de 6,6 kW en autonomie standard et de 11 kW en autonomie étendue. Équipé de la batterie 70 kWhn, il atteint une autonomie de trois cent cinquante kilomètres. Cependant, sur autoroute, celle-ci dégringole à deux cent soixante kilomètres. À noter une fonctionnalité intéressante, baptisée Vehicle to Load (V2L). Celle-ci permet de dépanner une seconde voiture électrique, ou d’alimenter des appareils, comme un ordinateur, un outil électroportatif. La finition de base « Confort » a quelques atouts dans sa manche. Le SUV dans cette version dispose de la climatisation, des radars de recul, de l’écran tactile dix pouces, les quatre vitres électriques, les feux avant et arrière LED.

MG ZS EV
© Photo MG

Se faire connaître en Europe

Si cela ne vous suffit pas, vous pouvez passer à la finition Luxury qui propose en plus le système de navigation, la caméra 360, les sièges avant chauffants, le siège électrique côté conducteur, la surveillance des angles morts… Cette déclinaison richement dotée est disponible à partir de 34 990 euros. Derrière le volant, la conduite est douce et dynamique. Quelques trépidations incommodantes remontent par les suspensions, provoquant des bruits sourds dans l’habitacle. En ville, nous avons constaté que le rayon de braquage n’était pas très actif. Les freins sont efficaces et rassurants. Par ailleurs, les aides à la conduite sont efficaces et le rabattement automatique après un dépassement est convaincant, même s’il est un peu lent. Mais le SUV peut se targuer d’avoir décroché cinq étoiles aux crash-tests Euro NCAP et de proposer une garantie de sept ans ou cent cinquante mille kilomètres. Pour avoir une visibilité large, l’électrique marque des points. MG ne va pas s’arrêter là, car il compte lancer dix modèles d’ici 2024 avec à la clé un nouveau SUV essence et une compacte électrique. À plus long terme, la marque chinoise fera un clin d’œil au passé prestigieux de MG en proposant un modèle « découvrable ». La marque MG a de beaux jours devant elle.

Note globale : 3/5

Les Plus : Un équipement correct, un style contemporain, autonomie en ville

Les Moins : Direction, qualité de fabrication, comportement  

Publié le

Monaco Hebdo