jeudi 19 mai 2022
AccueilActualitésSportLe Monaco e-Prix de retour le 30 avril

Le Monaco e-Prix de retour le 30 avril

Publié le

La cinquième édition du Monaco e-Prix se déroulera le 30 avril 2022 dans les rues de la principauté. Une équipe cherchera à sortir du lot et à reprendre du terrain sur les leaders de la compétition : la très monégasque ROKiT Venturi Racing. Avec de belles raisons d’y croire.

Dix-neuf virages, une piste de 3,337 kilomètres : samedi 30 avril 2022, la principauté de Monaco accueillera la cinquième édition du Monaco e-Prix, sixième manche du championnat du monde ABB FIA Formula E. Les voitures tout-électriques de cette compétition emprunteront à cette occasion la montée d’Ostende depuis Sainte-Dévote, avant de parcourir les secteurs emblématiques de la place du casino, du secteur Mirabeau, de l’épingle du Fairmont et de Portier. Soit, les passionnés de Formule 1 (F1) l’auront remarqué, le même tracé que le Grand Prix de F1 de Monaco, qui aura lieu cette année le dimanche 29 mai 2022. « L’édition 2021 fut la toute première organisée sur l’intégralité du circuit de Monaco pour la Formule E, rappelle-t-on à l’Automobile Club de Monaco. Une course qui a compté de nombreux dépassements, dont 28 enregistrés parmi les six premiers pilotes. Le tracé en 2021 intégrait une chicane modifiée au T11, qui disparaîtra cette année pour faire place au tracé traditionnel. » Rappelons, à cet égard, que les premières éditions du e-Prix de Monaco reposaient sur un tracé plus court, long de seulement 1,765 kilomètre. Il évitait alors la colline, la place du Casino, l’épingle à cheveux et le tunnel.

« L’édition 2021 fut la toute première organisée sur l’intégralité du circuit de Monaco pour la Formule E, rappelle-t-on à l’Automobile Club de Monaco. Une course qui a compté de nombreux dépassements, dont 28 enregistrés parmi les six premiers pilotes »

« Hâte »

Spectaculaire, le Monaco e-Prix 2022 devrait donc l’être à nouveau. On se souvient en effet que l’an passé, Antonio Felix Da Costa, pilote DS Techeetah, s’était imposé au terme de l’une des courses les plus impressionnantes de l’histoire de la catégorie, avec un dépassement audacieux à la sortie du tunnel, dans le dernier tour de course. « Nos coureurs adorent piloter sur des circuits urbains, relève Frederic Espinos, directeur sportif pour la Formule E. C’est pourquoi Monaco, l’un des circuits les plus emblématiques au monde que tous les pilotes connaissent sur le bout des doigts, est particulièrement adapté pour mettre en valeur le style unique de la Formule E. Nous avons hâte de voir ce que donnera la course 2022, et le spectacle qui se déroulera dans les rues de Monaco. » Pour cela, d’importants travaux de réfection des enrobés ont été menés depuis le 25 février dans la principauté. Les secteurs concernés ont été nombreux : la voie des stands, l’avenue d’Ostende, le boulevard Albert 1er, l’avenue des Spélugues, le tunnel Louis-II, ou encore les virages Rascasse et Antony Noghès. Au total, près des deux tiers du circuit — exposé le reste de l’année au trafic routier « classique » monégasque — ont été dotés d’un nouveau bitume. Ce qui représente plus de 2 754 tonnes d’enrobés déposés, en deux nuits minimum pour chaque secteur, la première phase consistant à raboter la partie supérieure des voies de circulation, et la seconde à appliquer le nouvel asphalte.

prix monaco Venturi ROKiT
© Photo ROKiT Venturi Racing

« Monaco, l’un des circuits les plus emblématiques au monde que tous les pilotes connaissent sur le bout des doigts, est particulièrement adapté pour mettre en valeur le style unique de la Formule E. Nous avons hâte de voir ce que donnera la course 2022, et le spectacle qui se déroulera dans les rues de Monaco »

La team ROKiT à la maison

Cette course constituera aussi l’occasion pour une équipe de « jouer à domicile » : la ROKiT Venturi Racing (4ème au classement des constructeurs, avec 78 points, contre 94 pour le leader, Mercedes-Benz EQ), avec ses deux pilotes, Lucas Di Grassi et Edoardo Mortara. Ces deux derniers pointent actuellement, respectivement, aux 9ème et 5ème place du championnat du monde de Formule E. Une belle chance pour l’ancienne « Venturi Formula E », créée et installée à Monaco, de se rattraper, après une dernière course décevante, à Rome, le week-end des 9 et 10 avril 2022. Le dimanche, Edoardo Mortara a en effet été contraint à l’abandon, pendant que son coéquipier se classait 8ème après application d’une pénalité, « grattant » trois places par rapport à sa position sur la grille de départ. « À Rome, j’ai pris un bon départ, mais quand j’ai essayé de doubler Antonio Felix da Costa, il m’a fermé la porte, explique Edoardo Mortara. Ma suspension était très endommagée, et après l’accident, la voiture est devenue très difficile à diriger, ce qui a mis fin à ma course. C’est frustrant, car je sens que les opportunités étaient là. Mais c’est le sport automobile. Nous reviendrons plus forts à Monaco », promet le pilote suisse. Champion du monde de FE en 2017 avec l’écurie Audi Sport Abt Schaeffler, le Brésilien Lucas di Grassi abonde : « À Rome, le rythme de notre course était très bon […]. À Monaco, on va tout donner ! » Avec un objectif : se rapprocher, voire récupérer, au terme des 19 virages de la piste, des places de leader qui étaient, avant le week-end romain, celles de la team ROKiT Venturi Racing au classement des constructeurs et d’Edoardo Mortara pour les pilotes. Pour cela, rien de mieux que de jouer à la maison.

« À Rome, j’ai pris un bon départ, mais quand j’ai essayé de doubler Antonio Felix da Costa, il m’a fermé la porte. Ma suspension était très endommagée, et après l’accident, la voiture est devenue très difficile à diriger, ce qui a mis fin à ma course. C’est frustrant, car je sens que les opportunités étaient là. Mais c’est le sport automobile. Nous reviendrons plus forts à Monaco »

Edoardo Mortara. Pilote ROKiT Venturi Racing

La Formule E : qu’est-ce que c’est ?

Également connue sous l’acronyme FE, la Formule E est une compétition automobile organisée sous l’égide de la Fédération internationale de l’automobile (FIA). Sa particularité ? Ne sont admises que les monoplaces équipées d’un moteur électrique. La compétition repose sur des e-Prix, des circuits urbains et temporaires. La première saison, avec dix équipes et autant de circuits s’est tenue en 2014-2015. L’édition en cours (sur 16 courses) rassemble 22 pilotes répartis en 11 équipes : Mercedes EQ Formula E Team, Jaguar TCS Racing, DS Techeetah, Envision Racing Formula E Team, Avalanche Andretti Formula E Team, ROKiT Venturi Racing, Tag Heuer Porsche Formula E Team, Mahindra Racing, Nissan Formula E Team, Dragon-Penske Autosport et NIO 333 Formula E Team. Toutes les voitures sont basées sur la Spark SRT 05E, seule voiture homologuée pour courir dans la catégorie.

Monaco e-Prix : les infos pratiques

• La 5ème édition du e-Prix de Monaco aura lieu le samedi 30 avril 2022.

• Pour toute information, contacter le 00 377 93 15 26 24, ou par email :

• Un tarif unique de 30 euros est appliqué pour l’entrée en tribune. Les billets peuvent être réservés à la billetterie officielle (44, rue Grimaldi – Monaco) ou sur le site www.monaco-eprix.com. Les billets pour les enfants de moins de 16 ans accompagnés d’un adulte sont gratuits.

Publié le

Monaco Hebdo