dimanche 25 septembre 2022
AccueilActualitésSportMeeting Herculis EBS 2022 : Les étoiles de l’athlétisme au rendez-vous

Meeting Herculis EBS 2022 : Les étoiles de l’athlétisme au rendez-vous

Publié le

Le meeting Herculis EBS présentera cette année encore un casting cinq étoiles au public du stade Louis II. Petit tour d’horizon des forces en présence.

Ils seront pas moins de 10 champions du monde et 6 champions olympiques à fouler la piste d’athlétisme du stade Louis II, mercredi 10 août 2022. Quinze jours après les Mondiaux d’Eugene (Etats-Unis), les meilleurs athlètes de la planète ont décidé de se donner rendez-vous en principauté pour prolonger la fête. De quoi espérer faire tomber quelques records ? Une chose est sûre, le spectacle promet d’être palpitant pour les quelque 16 000 spectateurs attendus en tribunes.

Les Français en force

L’athlétisme tricolore sera cette année encore bien représenté lors de ce meeting Herculis avec plusieurs champions nationaux présents en principauté. Parmi eux, on suivra avec beaucoup d’attention les performances de Sasha Zhoya sur 110 mètres haies. La pépite française, 20 ans à peine, a été sacré champion du monde juniors en août 2021 à Nairobi (Kenya), avant de devenir champion de France en juin 2022 à Caen décrochant par la même occasion sa qualification pour les Mondiaux. À Eugene, il a malheureusement été éliminé aux portes de la finale pour sa première grande compétition internationale chez les élites. Nul doute que le prodige français sera revanchard à Monaco où il défiera le champion olympique Hansle Parchment et le champion du monde en titre, Grant Holloway. Sur 1 000 mètres, les regards seront tournés vers Benjamin Robert. Le Toulousain a dominé Gabriel Tual et Pierre-Ambroise Bosse en finale du 800 mètres lors des derniers championnats de France. Brillant vainqueur du meeting de Paris sur la même distance en juin 2022, il débarque en principauté plus ambitieux que jamais. Comme Jimmy Gressier, qui prendra le départ du 3 000 mètres afin de travailler sa vitesse en vue des prochains championnats d’Europe, qui auront lieu à Munich du 15 au 21 août 2022. À chaque fois qu’il a foulé la piste monégasque, le Nordiste a performé. En février 2020, il avait en effet signé le record d’Europe sur 5 kilomètres route avant de pulvériser six mois plus tard son record personnel de 7 secondes sur 5 000 mètres. Si Gressier est un habitué des lieux, d’autres vont en revanche faire leurs premiers pas en Diamond League à Monaco. C’est le cas notamment de la Niçoise Margot Chevrier qui tentera de battre son record personnel à la perche établi à 4 m 70. Sa coéquipière du Nice Côte d’Azur Athlétisme Camille Seri prendra le départ du 400 mètres haies pour sa première participation au meeting Herculis. Ce rendez-vous constitue une bonne répétition pour les deux régionales de l’étape, qui prendront ensuite la direction de Munich pour y disputer les prochains championnats d’Europe.

L’athlétisme tricolore sera cette année encore bien représenté lors de ce meeting Herculis avec plusieurs champions nationaux présents en principauté

Pluie de stars au stade Louis II

Outre l’habituel contingent français, le public du stade Louis II aura l’occasion d’apercevoir de grands noms de l’athlétisme mondial, mercredi 10 août. Pas moins de dix champions du monde et six champions olympiques ont en effet confirmé leur participation comme Faith Kipyegon. Double championne olympique sur 1 500 mètres, la Kényane de 28 ans vient de remporter un deuxième titre mondial à Eugene après celui de Londres en 2017. À Monaco, elle visera bien sûr la victoire mais aussi, et surtout, le chrono qu’elle espère pulvériser un an après avoir signé une performance exceptionnelle en 3’51’’07. En saut en hauteur, le duel à distance entre le champion olympique Gianmarco Tamberi et le champion du monde Mutaz Barshim promet beaucoup. Le showman italien, quatrième des derniers Mondiaux, pourra compter sur le soutien des tifosis, toujours très nombreux au meeting Herculis, pour battre son record personnel (2 mètres 39) face à un Qatari toujours très impressionnant en meeting.

Meeting Herculis 2022
© Photo Stephane Danna / Direction de la Communication

Pas moins de dix champions du monde et six champions olympiques ont confirmé leur participation, comme Faith Kipyegon

Du côté de la perche femme, les performances de Katie Nageotte seront scrutées avec beaucoup d’attention. Titrée aux Jeux de Tokyo, l’Américaine a confirmé qu’elle était bien la reine de la discipline en décrochant son premier titre mondial à Eugene, où elle a devancé sa compatriote Sandi Morris avec un saut à 4 m 85. En saut en longueur, le Grec Miltiadis Tentoglou remettra son titre en jeu après avoir remporté le concours monégasque en 2021 avec un saut mesuré à 8 m 24. Le public monégasque retrouvera un autre visage connu avec Yulimar Rojas. La détentrice du record du monde en salle du triple saut avec 15 m 74 visera cette année le record du meeting toujours détenu, depuis 2014, par Caterine Ibargüen avec 15 m 31. Comme la Vénézuélienne, Kesley-Lee Barber a aussi ses habitudes au stade Louis II puisque l’Australienne était venue en principauté faire son stage de préparation avant les JO de Tokyo. Elle se présente en grande favorite du lancer de javelot après avoir conservé son titre mondial avec un jet à 66 m 91.

Cette année, certains records du meeting pourraient bien tomber. On pense notamment à celui du 100 mètres féminin, qui offrira un joli remake de la finale des Mondiaux entre les deux Jamaïquaines Shelly-Ann Fraser-Pryce et Shericka Jackson

L’année des records ?

Cette année, certains records du meeting pourraient bien tomber. On pense notamment à celui du 100 mètres féminin, qui offrira un joli remake de la finale des Mondiaux entre les deux Jamaïquaines Shelly-Ann Fraser-Pryce et Shericka Jackson. Sur la piste américaine, la première nommée était parvenue à prendre le dessus sur sa compatriote grâce à un temps supersonique de 10’’67. La lutte s’annonce également acharnée sur 3 000 mètres steeple où la championne du monde Norah Jaruto, qui vient de signer la troisième performance de l’histoire en 8’53’’03, retrouvera la championne olympique ougandaise Peruth Chemutai. Le record du 400 mètres haies féminin, détenu depuis 2009 par Lashinda Demus en 52’’63, est lui aussi en sursis depuis que la reine incontestée de la discipline, Sydney McLaughlin, a confirmé sa présence à Monaco. Le 23 juillet dernier, l’athlète américaine est devenue la première femme à casser la barrière des 51 secondes (50,68 secondes), établissant ainsi un nouveau record du monde. Chez les hommes, Noah Lyles aura à cœur de briller sur une piste qu’il connaît bien. Impressionnant de facilité lors de son sacre mondial sur 200 mètres il y a quelques jours (19’’32, troisième performance de tous les temps), la fusée américaine pourrait lui aussi affoler les compteurs en principauté. Comme il y a deux ans quand il avait remporté la course en 19’’76 devant son frère Josephus. Ce casting de choix promet donc un très grand spectacle et le directeur du meeting, Jean-Pierre Schoebel, s’en frotte les mains : « C’est un plateau exceptionnel, qui n’est pas sans nous rappeler la magnifique édition de 1992, particulièrement marquante par ses performances, où nous étions situés juste après les Jeux olympiques de Barcelone », se réjouit-il, fier de « présenter de tels champions au public monégasque ». Reste à savoir si ce dernier répondra présent pour que la fête soit totale.

À Monaco, stade Louis II, 7 avenue des Castelans. Mercredi 10 août 2022, à partir de 19 heures. Courses des 1 000 mètres à partir de 10 heures. Tarifs : 10 à 50 euros. Réservations : monaco-diamond-league.com. Infos : ticket@herculis.com et au (377) 92 05 42 60.

Publié le

Monaco Hebdo