vendredi 27 mai 2022
AccueilActualitésSociétéUn fish nommé spa

Un fish nommé spa

Publié le

© Photo Monaco Hebdo.

Plongez vos pieds dans une mini faune aquatique, le fish spa?; ressortez-les quelques minutes plus tard, et ils seront débarrassés de toutes leurs peaux mortes. Une pédicure version poisson, c’est la nouvelle animation que propose La Spiaggia, en exclusivité à Monaco.

Entre chatouillis et massages, le fish spa rend votre pédicure moins fastidieuse avec des sensations agréables et des pieds qui retrouvent une peau de bébé.

Fish pédicure…

Malaisie, Chine, Japon, Turquie… Après avoir fait le tour de l’Asie, les garra rufa -appelés poissons docteurs pour leurs vertus thérapeutiques- utilisés dans des instituts de beauté comme pédicure arrivent en Europe et plus précisément à Monaco, à la Spiaggia au Larvotto. Installés depuis le 15?juin, ces petits Némos et Wandas attendent impatiemment des pieds et des mains de toutes tailles pour les exfolier et les masser?; telle est leur mission et ils l’ont acceptée?! Outre une pédicure de grande qualité, nos nouveaux amis à branchies ont des vertus thérapeutiques?: ils soignent l’eczéma et le psoriasis. Pour eux, c’est un véritable festin que de se faufiler entre les orteils et butiner les petites peaux mortes pour polir les petons. La sensation provoquée par la venue immédiate des poissons affamés est amusante?: ça chatouille légèrement, tout en étant très agréable. Amandine et Pauline, les gardiennes de ce temple aquatique, vous accueillent pour des séances de 15 minutes?: 5?euros pour les enfants, 10?euros pour un adulte, 18?euros pour deux adultes?; et 28?euros pour une heure.

…avec vue sur la mer

La Spiaggia s’est dotée de six fish spas?: six aquariums, contenant 150 à 200 poissons, sur lesquels on s’assoit confortablement installé sur un coussin à l’ombre d’une grande pergola, avec vue sur la mer. Une fois les pieds ou les mains rincés, on peut plonger ses extrémités dans l’aquarium et commencer son exfoliation.

Règles d’hygiène strictes

L’eau est renouvelée en permanence et les pompes sont équipées de deux filtres?: un biologique pour les poissons, un autre contre les UV qui filtre les champignons humains. Des tests sont régulièrement réalisés. Et l’eau est changée tous les jours ou au cours de la journée si besoin.

“Une plus-value réelle”

Eric Chauvet, le propriétaire de la Spiaggia, a tout de suite été enthousiasmé par ce projet?: «?Quand Yann Cocchi, le propriétaire du fish spa, est venu me présenter ce projet, j’ai accepté. L’idée, c’est d’être le premier à proposer ce concept.?» Devant le succès de cette activité, il anticipe?: «?On verra certainement de plus en plus de fish spas mais peut-être pas avec la même rigueur hygiénique et certainement à des tarifs prohibitifs.?»
Eric Chauvet explique son positionnement?: «?Nous, nous avons fait le choix de faire payer très peu, pour que ce soit une activité ludique et sympa, menée dans de bonnes conditions. Les gosses s’éclatent grâce à l’effet guili-guili?; c’est une parenthèse rigolote dans la journée, et ensuite ils amènent leurs parents. Quant aux effets thérapeutiques, je pense qu’il faut des séances prolongées, et que cela a un effet autant psychologique que physique.?»
Question investissement, cette installation coûte environ 25?000?euros au concepteur du fish spa. Et au patron de la plage, un emplacement qu’il n’exploite plus ainsi que le salaire des employées d’accueil. Impossible d’en savoir plus concernant le contrat entre Yann Cocchi et Eric Chauvet?; tout ce que l’on saura de la part de ce dernier c’est que «?c’est un service proposé à peu de frais avec une plus-value réelle pour la Spiaggia.?» Une activité, presque une attraction, qu’Eric Chauvet entend garder à l’année sur sa plage. La prochaine étape?? Des aquariums grands comme des baignoires pour pouvoir plonger entièrement dedans.

Publié le

Monaco Hebdo