lundi 23 mai 2022
AccueilActualitésSociétéRéouverture des casinos : le jeu a repris ses droits à Monaco

Réouverture des casinos :
le jeu a repris ses droits à Monaco

Publié le

Après près de trois mois de fermeture en raison de l’épidémie de coronavirus, les casinos de Monte-Carlo et du Café de Paris ont rouvert leurs portes vendredi 5 juin 2020. Cette reprise d’activité, très attendue en principauté, s’accompagne de mesures sanitaires strictes qui garantissent la sécurité des joueurs et des employés.

Ils avaient fermé leurs portes, la mort dans l’âme, le samedi 14 mars 2020, à minuit, en raison du Covid-19. Près de trois mois plus tard, les casinos de Monte-Carlo et du Café de Paris sont à nouveau autorisés à accueillir des joueurs depuis ce vendredi 5 juin. Une réouverture vécue comme une libération pour les employés et surtout pour les premiers clients, qui ont été reçus avec une haie d’honneur et des applaudissements. « Après l’émotion de tristesse suscitée par la fermeture des casinos, il était important d’avoir une émotion de joie à la réouverture. On voulait transmettre ce sentiment à nos clients. Cette réouverture est comme un retour à la vie normale. Une vie normale qui est maintenant très protégée », explique Pascal Camia, directeur des jeux à la Société des Bains de Mer (SBM).

© Photo Monaco Hebdo.

« La crise sanitaire va mettre un frein à la relance que nous avions entamée depuis les 4 dernières années » Pascal Camia. Directeur des jeux à la SBM

Mesures sanitaires strictes

Car cette réouverture des casinos s’accompagne, sans surprise, de mesures sanitaires strictes qui garantissent la sécurité des joueurs et du personnel. À l’entrée des établissements, tous les visiteurs doivent se soumettre à une prise de température frontale et à un lavage des mains avec du gel hydroalcoolique. Une fois à l’intérieur, le port du masque est de rigueur pour tous (salariés et clients). En raison des mesures de distanciation, les tables et machines à sous ont été espacées et un marquage au sol indique les sens de circulation pour éviter que les joueurs ne se croisent. Mais ce qui est le plus marquant est, sans conteste, la présence de nombreuses parois en plexiglas qui tranchent avec la beauté des lieux. Du côté des jeux de table, ces vitres transparentes ont été installées entre les joueurs mais aussi autour du croupier. Le nombre de joueurs, lui, est désormais limité et chaque table est régulièrement désinfectée après chaque client et à chaque changement de croupier. Le lavage des mains est bien entendu obligatoire à l’arrivée et au départ des tables. Les dés sont désinfectés après chaque lanceur et les cartes de jeux sur les tables privées sont systématiquement « détruites » à la fin de chaque partie. Les autres équipements de jeux comme les jetons, les râteaux, les mélangeuses… font également l’objet d’une désinfection rigoureuse plusieurs fois par jour. En ce qui concerne les machines à sous, une machine sur deux a été fermée et des parois en plexiglas ont été installées pour garantir une distance entre les joueurs. Un protocole d’asepsie a enfin été mis en place pour désinfecter régulièrement et systématiquement les machines à chaque changement de joueur. Si ces mesures draconiennes garantissent la sécurité des clients, n’entament-elles pas leur plaisir de jouer ? Si Pascal Camia reconnaît que ces règles sanitaires peuvent « contraindre la convivialité du jeu », il constate qu’elles sont plutôt bien accueillies par les visiteurs : « Nos clients et nos collaborateurs se plient de bonne grâce à ces mesures parce qu’elles les protègent ». Le directeur des jeux de la SBM entend d’ailleurs construire sa stratégie de relance autour de cette sécurité sanitaire : « On est allé très loin dans le détail [des mesures sanitaires – N.D.L.R.], car nous voulons que nos casinos soient la destination de jeux la plus sécure en terme sanitaire d’Europe ».

© Photo Monaco Hebdo.

« Nous voulons que nos casinos soient la destination de jeux la plus sécure en terme sanitaire d’Europe » Pascal Camia. Directeur des jeux à la SBM

Les clients au rendez-vous

Ces règles sanitaires n’ont en tout cas pas empêché le retour des visiteurs. Au contraire. « C’est un très bon week-end de redémarrage. Depuis vendredi, il y a une très bonne fréquentation avec des clients qui avaient vraiment besoin de nous revoir. Cela a mis du baume au cœur à tout le monde », se félicite Pascal Camia. Alors que les visiteurs originaires de Russie, d’Asie, du Moyen-Orient ou encore d’Amérique sont pour le moment bloqués en raison de l’épidémie de Covid-19, les casinos de la principauté peuvent compter sur la clientèle locale et de proximité (France, Italie, Luxembourg…). Car, à la différence des casinos français, qui n’ont rouvert que les machines à sous, et des casinos italiens qui ne rouvriront qu’à partir du 15 juin, Monaco a rouvert l’intégralité de son offre de jeux.

Coup d’arrêt

Cette crise sanitaire, qui devrait avoir un impact économique important pour la SBM (lire Monaco Hebdo n° 1155), marque aussi un vrai coup d’arrêt brutal dans le redressement du secteur du jeu à la SBM. « La crise sanitaire va mettre un frein à la relance que nous avions entamée depuis les 4 dernières années », reconnaît Pascal Camia. « Nous étions arrivés, à la fois au casino de Monte-Carlo et au casino Café de Paris, à indiquer à nos clients que nous étions là pour les satisfaire avec une ultra-personnalisation de leurs jeux, et pour les divertir en organisant des événements importants. Nous étions dans le côté très exclusif du jeu et cela plaisait beaucoup à nos clients ». Le directeur des jeux de la SBM veut, malgré tout, rester optimiste : « Nous allons faire le dos rond pendant quelques mois et nous allons travailler, parce que nous ne lâchons rien, sur la reprise. […] Nous avons vu au cours de cette crise que nos clients étaient toujours là. Et si les prochains week-ends se passent aussi bien que celui-ci, si nous remontons en puissance au fil du temps, au fil des libérations de frontières, je pense que ce sera tout bénéfique pour l’activité des jeux ».

Vidéo : notre interview de Pascal Cama, Directeur des jeux à la SBM

Publié le

Monaco Hebdo