vendredi 20 mai 2022
AccueilActualitésSociétéExtension du passe sanitaire : la grogne des professionnels

Extension du passe sanitaire : la grogne des professionnels

Publié le

La protestation prend de l’ampleur en principauté depuis l’annonce de l’extension du passe sanitaire à certains professionnels. Le syndicat des hôtels-cafés-restaurants, affilié à l’Union des syndicats de Monaco (USM), avait en effet appelé les salariés du secteur à manifester « massivement » le 15 décembre 2021 — jour d’entrée en vigueur de la mesure — à 12 heures, sur la place du Casino de Monte-Carlo. Selon l’USM, cette action avait pour but de « montrer le mécontentement des salariés de la profession face aux mesures arbitraires du gouvernement instaurant aux travailleurs du secteur l’obligation de présentation du passe sanitaire pour pouvoir continuer à occuper leurs emplois ». Dénonçant « ni plus, ni moins qu’une obligation vaccinale déguisée », cette organisation syndicale redoute des suspensions d’activités professionnelles pour certains salariés qui se trouveraient dès lors privés de rémunération pour la période des fêtes de fin d’année. « Pareille disposition, dont les motifs sanitaires interrogent tant ils peuvent se confondre avec des motifs économiques, ne peut être raisonnablement maintenue sans porter atteinte aux dispositions constitutionnelles et à la dignité des personnes concernées qui, pour la plupart, sont déjà en souffrance, ce que le ministre d’État ne semble pas vouloir prendre en considération », peut-on lire dans la résolution du comité fédéral. Par conséquent, l’USM a décidé d’appeler les salariés « à agir, avec esprit de responsabilité, mais aussi avec détermination, par tous les moyens à leur convenance, pour le respect des libertés, contre l’aggravation de leurs conditions de vie et de travail, et pour leurs justes revendications de progrès ». Cet appel à la mobilisation fait écho à la contestation populaire qui a rassemblé entre 150 et 200 personnes dans les rues de la principauté, samedi 11 décembre 2021.

Publié le

Monaco Hebdo