samedi 3 décembre 2022
AccueilActualitésSociétéLa crèche du Larvotto fermée après à peine six mois d’ouverture

La crèche du Larvotto fermée après à peine six mois d’ouverture

Publié le

Mi-février, la crèche située au sein du site balnéaire du Larvotto, où les travaux de restructuration se poursuivent, a dû fermer ses portes après six mois d’exploitation à peine. En cause, « des problèmes d’humidité ». Pour le moment, la fermeture est à durée indéterminée. Aucune date de réouverture n’a été avancée.

C’est l’un des équipements auxquels sont sensibles les familles. Lors de la restructuration du site balnéaire du Larvotto, le gouvernement monégasque a décidé d’inclure une crèche de 26 berceaux pour les enfants de 2-3 ans dans ce chantier désormais estimé a environ 110 millions d’euros. Une crèche dont la gestion est assurée par la mairie de Monaco. Au total, la municipalité indique par le biais de son site Internet qu’elle a la charge de « sept crèches collectives, une crèche familiale, trois microcrèches et un jardin d’éveil, ainsi qu’un mini-club ouvert durant la période estivale (dont la réouverture est prévue en 2022) ». Ouvert en septembre 2021, et alors que les travaux de ce chantier se poursuivent toujours, ce lieu d’accueil pour les enfants a dû fermer ses portes.

La mairie de Monaco évoque « des problèmes d’humidité » pour justifier la fermeture de ce jardin d’éveil du Larvotto. Du coup, une « expertise » sera « prochainement » lancée, avec pour objectif de « déterminer la nature et l’ampleur des travaux à réaliser »

Fermeture

Le 15 février 2022, soit à peine 6 mois après son ouverture, cette crèche a été contrainte à stopper son activité. Dans un communiqué publié ce jour-là, la mairie de Monaco évoque « des problèmes d’humidité » pour justifier la fermeture de ce jardin d’éveil du Larvotto. Du coup, une « expertise » sera « prochainement » lancée, avec pour objectif de « déterminer la nature et l’ampleur des travaux à réaliser ». Assurant que le « bien-être des tout-petits et la continuité de l’accueil sont au centre de la prise de décision du conseil communal et du service petite enfance et familles », la mairie indique dans ce même communiqué que « l’accueil des enfants de 2 et 3 ans inscrits au jardin d’éveil (hors halte-garderie) a toutefois été maintenu, et [que] les enfants ont pu être placés au sein d’autres structures communales ».

« Les enfants qui étaient accueillis au jardin d’éveil, hors halte-garderie, ont tous été placés au sein d’autres structures gérées par la mairie, et ce malgré des effectifs déjà chargés. Onze familles ont été redirigées vers la crèche de Monte-Carlo, et sept vers celle de Monaco-Ville »

Le service communication de la mairie de Monaco

Complexité

Interrogé par Monaco Hebdo, le service communication de la mairie de Monaco confirme que « les enfants qui étaient accueillis au jardin d’éveil, hors halte-garderie, ont tous été placés au sein d’autres structures gérées par la mairie, et ce malgré des effectifs déjà chargés. Onze familles ont été redirigées vers la crèche de Monte-Carlo, et sept vers celle de Monaco-Ville ». Alors que Monaco Hebdo bouclait ce numéro le 22 février 2022, aucune information ne circulait à propos de la date de réouverture de cette structure de première importance pour beaucoup de familles de la principauté. « Pour l’heure, les services du gouvernement et les experts travaillent activement afin d’évaluer la situation, et de déterminer les travaux à mener, pour permettre aux équipes et aux enfants de réintégrer les locaux. Nous ne manquerons pas de communiquer sur des délais plus précis dès que nous aurons davantage d’informations », répond le service communication de la mairie. En espérant que la complexité des travaux à effectuer ne soit pas trop grande, sous peine de voir cette situation transitoire s’installer dans la durée.

Publié le

Monaco Hebdo