mercredi 10 août 2022
AccueilActualitésSociétéViolences faites aux femmes à Monaco : des chiffres inquiétants

Violences faites aux femmes à Monaco : des chiffres inquiétants

Publié le

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, jeudi 25 novembre 2021, l’institut monégasque de la statistique et des études économiques (IMSEE) rappelle ses derniers chiffres, propres à l’année 2020, ceux de 2021 n’étant pas encore disponibles. Ils rappellent combien la donne est toujours inquiétante en principauté, à l’instar de la France. En effet, en 2020, 39 cas de violences envers les femmes ont été enregistrés par la Sûreté publique. C’est plus qu’en 2019, où 33 actes de violences ont été reportés. En ce qui concerne le type de violences, l’IMSEE rappelle qu’il s’agit essentiellement de violences physiques, pour 64 % des cas, et de violences sexuelles pour 10 % des plaintes. Une fois sur deux, l’acte survient au domicile de la victime, ou de l’auteur des violences. En moyenne, les victimes sont âgées de 36 ans, contre 42 ans pour les auteurs des faits. Au total, 14 plaintes et 4 mains courantes ont été déposées en 2020. Cette même année, 53 femmes admises au centre hospitalier princesse Grace (CHPG) ont déclaré avoir subi des violences, ce qui est bien moins qu’en 2019, où elles ont été 113 à avoir osé en parler. Dans 70 % des cas, il s’agissait de violences physiques, alors que 40 % des victimes, âgées de 43 ans en moyenne, habitaient Monaco. Concernant le suivi judiciaire de ces plaintes, 50 procédures ont été ouvertes pour des cas de violences faites aux femmes, dont 20 procédures pour des faits commis en 2020. Sur ce total, seuls 23 cas font l’objet de poursuites judiciaires, dont 6 pour des faits commis en 2020. Mais une seule condamnation a été prononcée depuis. Une ordonnance de protection a été prise pour des faits commis en 2020, et 8 affaires ont été classées sans suite. Pour sensibiliser, plusieurs actions ont été programmées récemment à Monaco, comme la projection d’un court-métrage de fiction, réalisé par Complus Group et Subliminal Pictures, et dévoilé au cinéma des Beaux-Arts lundi 22 novembre 2021. Ce film sera diffusé ensuite, dès jeudi 25 novembre, sur les réseaux sociaux et sur la chaîne du gouvernement, Monaco Info. Enfin, toujours jeudi 25 novembre 2021, plusieurs bâtiments, dont le palais princier, le Conseil national et le musée océanographique, seront illuminés en orange. Des stands seront également installés dans la galerie commerciale de Fontvieille, afin de faire mieux connaître les intervenants et les dispositifs existants pour lutter contre les violences faites aux femmes.

Publié le

Monaco Hebdo