lundi 23 mai 2022
AccueilActualitésSociétéArrestations en hausse de 28 % en 2014

Arrestations en hausse de 28 % en 2014

Publié le

Les effectifs de la Sûreté publique ont tourné à plein régime en 2014. La remontée de l’AS Monaco en Ligue 1 (L1), son accession à la Ligue des champions, le tout couplé à l’organisation de grosses manifestations, comme la 83ème assemblée générale d’Interpol et la 127ème session du comité International Olympique, ont généré une hausse importante du nombre de services d’ordre mobilisés sur le terrain. « Ainsi, près de 520 services d’ordre ont été organisés en 2014, contre 465 en 2013. Soit une augmentation de 11,4 %. Cet engagement s’est traduit par une progression conséquente du nombre d’heures fonctionnaires, passées de 27 868 heures en 2013, à 44 420 heures en 2014 », a détaillé le nouveau conseiller à l’intérieur, Patrice Cellario, en conférence de presse le 12 mai (voir son interview par ailleurs). Résultat : cette présence policière accrue a aussi entraîné une montée significative des arrestations ou encore des contrôles d’identité. Le gouvernement a ainsi dévoilé que les contrôles d’identité de « la population flottante », souvent effectués aux points frontières, a augmenté de 7 % en 2014. Alors que le nombre d’arrestations a grimpé de 28 %. Quant aux contrôles routiers, ils ont connu une hausse de 13 % pour les deux-roues, qui reste une catégorie d’usagers particulièrement impliqués dans les accidents de circulation, contre près de 12 % pour les véhicules légers. A noter enfin que la répression des infractions au stationnement et à la circulation ont augmenté de 5 %.

Publié le

Monaco Hebdo