samedi 21 mai 2022
AccueilActualitésJudiciaireTour Odéon : 11 renvois en correctionnelle

Tour Odéon : 11 renvois en correctionnelle

Publié le

Après 6 ans d’instruction, la juge Christine Saunier-Ruellan a bouclé ce dossier. Ils sont 11 à avoir été renvoyés en correctionnelle dans le cadre de l’affaire liée à des soupçons de corruption autour de la tour Odéon. Parmi eux, le maire sans étiquette de Beausoleil, Gérard Spinelli, les promoteurs de la tour Odéon Claudio et Paolo Marzocco et Ange-Roméo Alberti, dit Lino, un ancien entrepreneur de travaux publics. La justice soupçonne Claudio et Paolo Marzocco d’avoir fait appel à Lino Alberti pour approcher le maire de Beausoleil. Mis en examen en février 2012, ils nient. « Les Marzocco n’avaient pas besoin d’obtenir une quelconque facilitation de la mairie de Beausoleil. Ils sont très confiants car ils n’ont rien à se reprocher », a indiqué leur avocat, Me Thierry Lacoste à Monaco-Matin. Ils sont pourtant renvoyés devant le tribunal pour « corruption active », alors que Spinelli est poursuivi pour « corruption passive ». Il nie aussi, en indiquant que « cette construction purement artificielle, qui je le rappelle ne repose que sur les déclarations d’une seule personne et ne s’appuie sur aucun élément matériel, est en train de s’effondrer » et affirme « être sûr de ne pas être condamné ». Le procès devrait se dérouler à Marseille, au second semestre 2016.

Publié le

Monaco Hebdo