mercredi 18 mai 2022
AccueilActualitésJudiciaireDeux ans ferme pour un pédophile

Deux ans ferme pour un pédophile

Publié le

ordinateur
© Photo D.R.

La décision est prise. Vincent Jacquin a été condamné à deux ans d’emprisonnement ferme par le tribunal correctionnel de Monaco le 28 juin dernier. Jugé le 17 mai (1) par cette même juridiction, cet homme de 41 ans est accusé de pédophilie sur des mineurs résidant en principauté. Un mandat d’arrêt a également été délivré par le procureur, soit la peine requise dans son réquisitoire. Les faits qui lui sont reprochés?? Incitation à la débauche de plusieurs mineurs, que des jeunes garçons, âgés entre 12 et 15 ans. Il contactait ces enfants via Facebook, messageries et autres blogs et engageait une discussion qui s’orientait rapidement vers la sexualité. Il aurait proposé à 7 de ses contacts une rencontre de visu et aurait exhibé son sexe via la webcam à plusieurs mineurs. Il aurait même avoué avoir eu des rapports physiques (fellation, masturbation) avec certains élèves du collège Charles-III. Ce « pervers récidiviste » selon les psychiatres n’en est pas à son premier délit. En 2003, il est condamné à deux ans ferme pour relation sexuelle avec un mineur de moins de 15 ans, puis, à un an ferme pour corruption de mineurs en 2008. Incarcéré en 2009 et jugé en 2010 pour la même affaire à Nice, il avait écopé de quatre ans de prison, dont deux ferme. Mais ce n’est pas tout, Vincent Jacquin est également connu en principauté pour vol et recel de fichiers à caractère pédophile en 2005 et violences en 2006. Le récidiviste est actuellement détenu à la prison de Nice.

Publié le

Monaco Hebdo